Mots-clefs

, ,

Je suis allée à la Japan Expo ce samedi. C’était la première fois que j’y allais.

  

Japan Expo est un festival des loisirs japonais. On peut y découvrir aussi bien la culture traditionnelle, que la culture contemporaine du Japon.

Et en effet, il y a de tout dans ce salon!
On passe des mangas, à la musique japonaise avec des karaokés, aux jeux vidéos et aux animés, puis à des défilés de Cosplay, des terrains pour les arts martiaux, des boutiques de vêtements traditionnels…

Alors, la première chose qu’on retient, c’est qu’il faut être patient pour arriver à ses fins !
Et donc, il faut faire la queue partout…pour entrer, pour retirer de l’argent (oui il n’y a que deux distributeurs dans tout le salon) pour voir la finale de Cosplay, pour payer…

Il y avait vraiment beaucoup beaucoup de visiteurs… Cela amenait même à  des bouchons dans les allées parfois, ce qui était assez désagréable.

Mais mise à part ces deux bémols, ce fut une belle découverte.

Le salon est immense : il est composé de deux halls, un dédié surtout au manga et l’autre aux jeux vidéos.
C’est comme-ci il y avait deux univers…et c’est grand, immense, gigantesque!

On ne connait pas encore les chiffres, mais apparemment, ils s’attendent plus de monde que l’an passé (et il y a eu près de 200 000 visiteurs)
Ce qui m’a stupéfiée, c’est la multitude de choses à faire :

Il n’y avait pas que des stands, où les maisons d’édition vendaient des mangas, il y avait aussi des petites boutiques de produits dérivés, de vêtements traditionnels, de vendeur de costume, des petits restaurants de cuisine japonaise, des conférences, des espaces pour une initiation aux arts martiaux, de sport de combats (avec une arène où on pouvait se battre, lieu très prisé par les garçons !), des espaces pour jouer à des jeux de sociétés, faire des origamis (avec des concours à la fin de la journée) du tir à l’arc, des concours de karaoké, des défilées de mode, la finale de Cosplay, des tournois de jeux vidéos…

Vraiment, on ne savait pas où se tourner et il n’y avait pas le temps de s’ennuyer!

Les costumes des fans amateurs, qui se promenaient dans les allées étaient très intéressants à voir, surtout ceux qui y avaient mis un peu d’imagination et de temps (regarder les costumes, cela faisait passer le temps dans les queues!). Et ils s’arrêtaient sans problème et même de bonne grâce pour prendre la pose quand on voulait les prendre en photo.

Et je n’avais jamais vu autant de free hugs! On ne pouvait pas faire deux pas sans un croiser un, aussi bien garçon que fille!

J’ai aussi assisté à la finale de Cosplay d’Europe. J’ai bien aimé (mon problème étant que sur tous les participants, je ne connaissais que deux mangas et encore, de nom seulement) certains costumes étaient très impressionnants.

Evidemment, j’ai fait quelques achats…

  • deux jolis marque-page de Sybile ART
  • le « sonic screwdriver » de Ten dans Doctor Who pour l’anniversaire de mon petit frère
  • Les mangas « Library Wars » volume 3 à 7, un manga que j’aime beaucoup :

Courte présentation du manga…

Ce manga est adaptée d’une série de romans de Hiro Arikawa, “La guerre des bibliothèques” . Il y a jusqu’à présent 7 volumes en tout.

Le gouvernement a mis en place une loi, la « Loi d’Amélioration des Médias » qui exerce une censure sur le monde la culture, impliquant l’armée qui détruit tous les ouvrages déclaré « dangereux » ou « licencieux ».

Les bibliothèques en réponse à cette loi se sont fédérées et mobilisées pour créer leur propre armée, une armée d’élite chargées de protéger et les livres et les lecteurs.  C’est dans cette unité qu’Iku Kasahara, une jeune fille pleine d’entrain et d’illusions arrive.

En tout cas, Japan Expo fut une belle découverte. j’en avais déjà entendu parler souvent et je suis contente d’avoir sauté le pas!

Et puis, cela donne envie, tous ses beaux stands avec tous ses beaux mangas tous neufs…on a envie de faire des folies et d’en acheter plein!

Publicités