Étiquettes

, , , ,

Ce soir, je vais vous parler d’un de mes poèmes favoris…un poème que j’ai appris quand j’étais encore toute gamine et que j’ai découvert dans un petit livre de poésie pour enfants ou se trouvaient plusieurs poètes.C’est immédiatement celle-là que j’ai retenu (je me demande d’ailleurs ce qu’est devenu ce petit livre…)

Si je pense à cette poésie ce soir, c’est grâce au magnifique bouquet de roses rouges qui trône sur la table de la salle à manger…et comme j’aime beaucoup la poésie et que je n’en parle jamais sur mon blog, j’ai saisi cette occasion pour le faire.

J’adore le rythme de ce tout petit poème de Prévert, avec l’interpellation des différents fruits et plantes qui fait monter une sorte de tension je trouve et surtout la fin, avec l’expression « je me tue à vous le dire », qui est prise de manière littérale pour une fois.

Donc le voici :

 Poème extrait du recueil La pluie et le beau temps de Jacques Prévert (1955)

 

Oranges des orangers

Citrons des citronniers

Olives des oliviers

Ronces des ronceraies

Mystères fastueux et journaliers :

La Vie est belle

Je me tue à vous le dire

Dit la fleur

Et elle meurt

Merci l’archange!