Mots-clefs

, , , , ,

Titre : Le C.V. de Dieu
Auteur : Jean-Louis Fournier
Date : 1995
Nombre de pages : 212

  • L’intrigue

Alors que Dieu a fini de créer la terre, les êtres vivants et tout se qui se trouve dans l’univers, il se retrouve sans plus rien à faire. Il tombe dans une grande mélancolie à la pensée qu’il n’a plus rien à créer et qu’il est « fini ».

Pour sortir de cette déprime causée par l’ennui, il décide de prendre les choses en main et de se trouver une autre activité. Il réalise donc son C.V. et l’envoie à une entreprise. Il est alors convoqué pour un entretien.

  • Ce que j’en ai pensé

Franchement, ce petit livre est un véritable régal à lire!

Cela faisait un long moment que ce livre me faisait de l’œil (ne serait-ce que pour le titre qui m’intriguait beaucoup et à cause du résumé), mais j’ai mis du temps à la trouver.

Bien entendu, alors que je viens d’arriver sur le marché du travail et que j’ai passé quelques entretiens dernièrement, ce fut très drôle de lire l’entretien d’embauche de Dieu. Entretien qui se transforme petit à petit en une sorte d’interrogatoire de la part du directeur, qui en profite au nom de l’humanité de poser toutes les questions qu’on aimerait poser à Dieu.

C’est un Dieu très humain que Jean-Louis Fournier nous présente, qui a ses petites habitudes et ses petites faiblesses. Il passe tout l’entretien a essayé d’expliquer et de se justifier, pour paraître à son avantage.

Les deux personnages passent donc en revue et décortiquent plusieurs thèmes, comme dans la Genèse : La mer, la terre, les éléments naturels, les hommes, la mort…

De plus, ce n’est pas juste l’entretien qu’on peut lire, mais également des extraits des tests psychologiques que Dieu a effectué, des morceaux de son casier judiciaire, une partie de sa correspondance avec le pape (passage que j’ai d’ailleurs trouvé moins drôle).

Par contre, si j’ai trouvé le texte humoristique, je ne lui concède (pour moi en tout cas) qu’un objectif de divertissement. Je le vois comme un texte humoristique et non comme une véritable satire. Il n’a pas réussi à me faire réfléchir ni à me provoquer sur un des aspects traités.

———————————–

Ce fut mon premier livre de Jean-Louis Fournier et je pense retenter l’aventure.
Cet ouvrage se lit en moins de deux heures et je me suis bien amusée, moi qui lis plutôt des livres plus sombres et déprimants. Je le conseille donc à ceux et celles qui ont envie de lire un livre drôle.

 

  • Extrait

ÉPREUVE DE MORALE 

Avez-vous déjà écrasé un moustique?
( soulignez la bonne réponse)

OUI
NON

Si la réponse est positive : En avez-vous eu du remords?

Oui, j’ai eu du remords de n’en avoir écrasé qu’un, parce qu’il y en avait deux..

Publicités