Mots-clefs

, , , , , ,

Titre : Un peu de bois et d’acier
Auteur : Chabouté
Date : 2012
Nombre de pages : 328

  • L’intrigue

C’est l’histoire d’un banc public, dans un parc, qui voit jour après jour, semaine après semaine, année après année défiler les gens et leurs vies. Ceux qui passent, qui s’arrêtent, qui viennent régulièrement…

  • Ce que j’en ai pensé

J’ai découvert cette bande-dessinée à la bibliothèque et je suis immédiatement tombée sous le charme! C’est un véritable plaisir de la lire, de la parcourir et de s’attarder sur certaines planches.

Sans le moindre texte et de manière très sobre, cette bande-dessinée nous raconte l’histoire d’un peu de bois et d’acier, autrement formulé d’un banc publique. Un banc, dans un parc, où les gens passent, s’assoient, courent, pleurent, rient, parlent…où les êtres humains vivent en fait.

 

Il y a de tout : des personnages récurrents, qui passent tous les matins devant le banc sans y prêter attention, il y a les personnages qu’on ne voit qu’une fois, qui sont passé là par hasard et qui ne reviendront jamais. Il y a aussi l’homme pressé qui ne s’arrête jamais, le skateur qui abîme le banc, le petit couple de vieux qui se prélassent et se partagent une pâtisserie tous les jours, une petite dame qui lit des romans sentimentaux, un sans-abri qui se fait sans cesse chasser par le gardien, deux enfants amoureux qui gravent un cœur dans le bois…

Qu’il pleuve, qu’il vente qu’il neige (ou qu’il fasse beau tiens!) le banc reste là, comme un élément à jamais fixe du décor. Et le temps passe, et certains personnages évoluent, certains disparaissent, certains grandissent…

Cette BD, c’est le temps qui passe en accéléré sous le point de vue d’un banc. Des grandes choses et des petites choses s’y passent, des évènements joyeux ou tristes et finalement, chacun des personnages finit par avoir un lien avec ce banc et à être désolé de ne plus le trouver à la fin.

Cette bande-dessinée de 300 pages a été un véritable plaisir. Cela m’a fait du bien de la lire et je n’arrête pas de me replonger dans certains passages.

———————————-

c’est vraiment une belle BD, avec une belle fin pleine d’espoir qui fait plaisir et qui réchauffe dans ce mois sombre de janvier. Je la conseille vivement!

  • Extrait

Publicités