Mots-clefs

, , , , , ,

Titre : Le Déchronologue
Auteur : Stéphane Beauverger
Date : 2009
Nombre de pages : 554

  • L’intrigue

Le capitaine Henri Villon et son équipage luttent sur la mer des Caraïbes au XVIIe siècle contre un monde déchiré par des perturbations temporelles. Mais comment ces perturbations sont-elles apparues ? Pourquoi trouve-ton des maravillas, des objets qui viennent d’une autre époque un peu partout ? Et d’où vient ce bateau tout en fer d’une autre époque qui sort de la mer capable de cracher la foudre et la mort ?

  • Ce que j’en ai pensé

C’est un excellent livre, un chef d’œuvre même!

Mais je pense que définitivement, la science-fiction est un domaine qui me restera toujours obscur. J’ai essayé les meilleurs auteurs (dont celui-ci), mais cela ne donne rien.
Au moment où je le lisais, je trouvais cela très bien, mais j’ai été capable de le délaisser pendant plusieurs semaines à 100 pages de la fin, sans honte ni regret. J’ai bien aimé, mais je n’avais pas absolument besoin de savoir la suite et la fin. Ce qui est quand même très parlant.

Même là maintenant, je ne sais pas trop quoi en dire. Ce fut une lecture agréable, mais je n’éprouve pas vraiment le besoin d’en parler comme pour mes autres lectures.

L’idée de mélanger le registre « roman d’aventure » et la science-fiction est une excellente idée. C’est vraiment original et les deux registres se complètent sans que cela ne semble faux.

Le type de narration est également à relever : les chapitres du roman ne se suivent pas chronologiquement. C’est donc une lecture plutôt décousue, qui oblige le lecteur, ou à lire le roman en une fois, ou à consulter fréquemment la table des matières.
Et ce fut le cas pour moi et je dois dire que cela m’a beaucoup agacée. Mais je comprends que cela puisse apporter un charme supplémentaire à ce roman.

Henri Villon est un personnage parfait (qui boit peut-être un peu trop ?) mais je lui ai préféré immédiatement le Commodore Mendoza dont j’ai beaucoup aimé les trop rares apparitions.

Il a réussi à créer une atmosphère absolument incroyable.  Rien ne sonne faux, les personnages sont tous parfaits et à leurs places, l’écriture est belle et soutenue…non vraiment je regrette de ne pas pouvoir être plus enthousiaste que cela!

—————————————-

Je le conseille vivement à toutes les personnes qui n’ont jamais lu de science-fiction et qui veulent s’y mettre ou aux personnes qui en ont lu et qui ne connaissent pas cet auteur. Moi, hélas, j’ai quand même l’impression d’être passé à côté de ce roman et je ne compte pas réessayer la science-fiction avant un moment.

  • Extrait

Laissons aux brutes les tâches discutables et contentons-nous d’en discuter.

4/26

Publicités