Mots-clefs

, , , , , , , ,

Je suis allée ce dimanche au Salon du Livre 2013 !

Cette année, j’y suis allée pour la première fois en tant que professionnelle (et je dois avouer que j’en suis assez fière).
Par contre, je n’y suis allée que deux fois, le vendredi et le dimanche et non pas tous les jours. Et oui, quand on travaille…

——————–

Pour moi, le grand moment du salon a été ma rencontre avec Luis Sepulveda, un auteur que j’aime énormément et qui a fait de magnifiques livres. J’ai d’ailleurs pu lui faire dédicacer mon roman préféré « Le vieil homme qui lisait des romans d’amour ». Il est arrivé avec une bonne demie-heure d’avance et ni un ni deux, c’est immédiatement mis à dédicacer les livres!

Je dois avouer que le pays et la ville invitées (Barcelone et la Roumanie) n’ont pas réussi à éveiller mon intérêt…j’y ai fait un rapide tour, mais je n’ai pas été tentée…

J’ai été très raisonnable dans mes achats, me contentant de 4 romans et un roman graphique. Cela a été dur, mais je n’ai rien acheté d’autres.

J’ai donc acheté au stand de Métaillié, un roman de Sepulveda (je fais cela chaque année, cela me permet de découvrir lentement son oeuvre .Cette fois-ci, j’ai pris « Les roses d’Atacama », que j’ai également fait dédicacé :

Autographe Sepulveda

Tous les ans, je vais voir une maison d’édition qui s’appelle L’arbre vengeur, que j’aime beaucoup.
Et chaque année, le libraire (toujours le même et qui me reconnait) me présente les dernières nouveautés afin de m’aider à faire mon choix. Cette année, je me suis décidée pour :

– Le nain géant de Marc Petit
Le brouillard d’Henri Beugras

J’aime vraiment beaucoup les textes de cette maison d’édition, qui me fait découvrir des auteurs totalement inconnus et pourtant extrêmement doués.
C’est plutôt toujours noirs et amers, mais je prends beaucoup de plaisir à les lire, je trouve que les couvertures et le format sont très intéressants et c’est toujours difficile de n’en prendre qu’un seul (d’ailleurs, j’en ai pris deux!)

J’ai été déçue par l’annulation de la venue de Pénélope Bagieu qui devait avoir lieu le dimanche et qui a été avancé le samedi. J’aurais beaucoup aimé acheté La page Blanche et lui faire dédicacer.
A la place, j’ai craqué pour un roman graphique de Posy Simmonds, intitulé « Gemma Bovery », qui est une sorte de reprise de Flaubert moderne.

J’ai également pris un roman (un gros pavé) dont j’ai entendu beaucoup de bien « Du bout des doigts » de Sarah Waters, qui promets une belle lecture!

 

——————————

J’ai toujours autant aimé me promener dans les allées et découvrir des livres ici et là, même si j’ai été déçue par le stand d’Actes Sud. Je l’ai trouvé moins organisé que l’année dernière et moins pratique (mais peut-être parce qu’il y avait beaucoup de monde dimanche). Je dois avouer que cette année, je n’ai pas pris le temps d’aller flâner du côté de Gallimard et compagnie., donc tous les grands éditeurs…je me suis vraiment concentrée sur les plus petites maisons d’édition.
Bragelonne, par contre, a une fois de plus brillé par son absence.
Les stands Manga se développent et ont bien failli me tenter pour de bon et m’avoir, avec la suite de Library wars et un autre manga intitulé Emma, ainsi que le tome suivant de Bride Stories. Mais j’ai réussi à résister. De toute façon, je vais me rattraper à la Japan Expo.

Je suis allée jeter un petit oeil au stand de la FNAC KOBO, pour voir…mais non, pour le moment, tablette, liseuses ne me tentent pas du tout. On verra pour plus tard.

Il y a également eu une exposition de livres anciens et rares, grâce au Musée des Lettres et Manuscrits. Il y avait notamment un incunable, absolument fabuleux, un livre des heures de prière tout enluminé.

Donc voilà le bilan en image :

livre salon du livre 2013

Publicités