Étiquettes

, , , ,

Titre : Les amants papillons
Auteur : Benjamin Lacombe
Date : 2007
Nombre de pages : 31

les-amants-papillons-38367

  • L’intrigue

Maoko est une jeune chinoise qui vit seule avec son père sévère et une gouvernante. Alors que son père veut l’envoyer dans une école pour fille où elle apprendra à bien se conduire, elle décide au contraire d’intégrer une école pour garçon, ou elle apprendra l’art et la littérature.

C’est dans cette école qu’elle rencontrera Kamo, jeune étudiant.

  • Ce que j’en ai pensé

C’est un album assez court, tiré d’une légende chinoise « La Romance de Liang Shanbo et Zhu Yingtai », qu’on a  parfois traduit par Les amants papillons.

Comme chaque pays, la Chine a aussi sa belle légende à la Roméo et Juliette, d’amants désespérés préférant mourir que de ne pas être ensemble. Apparemment, c’est une légende très importante dans la culture chinoise.

Ici, Benjamin Lacombe a adapté cette légende pour en faire un magnifique album grand format aux illustrations splendides. Dès qu’on voit l’objet, on a juste envie de le prendre et de l’avoir!

J’ai découvert Benjamin Lacombe avec son livre pop-up illustré « Il était une fois » que j’avais trouvé tellement beau (à la fois sombre et poétique) que je l’avais acheté malgré le prix sur un coup de tête. Je suis d’ailleurs toujours aussi ravie de l’avoir.

D’ailleurs, dans cet livre pop-up, il y a une illustration dédiée à cette légende (que je connaissais pas à cette époque, mais qui est devenue ma préférée) :

photobonne

Il y a donc cette jeune Maoko, qui n’a pas envie d’apprendre à se tenir droite et préfère la littérature. Elle décide donc avec l’aide de sa gouvernante de se déguiser en garçon pour suivre des cours à l’université. Ce thème de travestissement des femmes est assez fréquent.

Là, par hasard, elle rencontre un beau jeune homme – qui bien sûr ne se rend pas compte qu’elle est une fille- qui va à l’université et qui va partager sa chambre avec elle. Ils vont s’aimer. Bien évidemment, la fin est belle et tragique. On refuse leur amour et on les séparent. Ils meurent tous les deux de chagrin et les Dieux (?)écoutent leur supplique en les transformant en papillons, afin qu’ils puissent vivre leur amour tranquille.

Si l’histoire ne m’a pas beaucoup surprise (on en connait beaucoup de contes, de légendes de ce genre), j’ai aimé les dessins, la manière de raconter cette légende. C’est très poétique, très léger et beau. On se laisse porter sans souci et on admire.

—————————–

Un très bel album, une très belle légende et de magnifiques illustrations! Que demander de plus! j’ai beaucoup aimé cette histoire et je la conseille.

  • Extrait

les-amants-papillons-206185

Moi et la littérature jeunesse

Publicités