Mots-clefs

, , , , ,

Titre : Mine, une vie de chat
Auteur : Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg
Date : 2012
Nombre de pages : 174

album-cover-large-17377

  • L’intrigue

Léon est un jeune homme, un géant, tout en jambes et pieds, assez mal-aimé, qui vit dans une petite chambre de bonne de Paris seul. Un jour, un chat commence à le suivre partout. Il s’y attache et le laisse dormir chez lui. mais une nuit, il se retrouve avec une jeune fille contre lui.

  • Ce que j’en ai pensé

Cela faisait quelques semaines que je n’avais pas lu de bande-dessinées. Quand un collègue m’a prêté celle-ci, je me suis dit que c’était une bonne idée.

Tout d’abord l’objet est très agréable : du beau papier, une taille sympathique.
Même si j’ai eu au début un peu de mal avec le dessin, que j’ai trouvé assez dur et sombre, tout en noir et blanc. Mais une fois dans l’histoire, je n’y ai plus vraiment prêté attention.

J’ai vu par contre sur internet qu’on disait parfois qu’il s’agissait d’un roman graphique. Mais c’est bien une bande-dessinée.

Cette bande-dessinée est un charmant conte de fée des temps modernes! Il y a tous les ingrédients : une magnifique jeune fille qui se transforme en chat, une malédiction, un prince charmant avec l’apparence d’une bête un grand méchant et une belle histoire d’amour!

Par contre, plusieurs points restent étranges : à quoi sert le personnage du frère (là, je trouve…à pas grand chose…)?  Pourquoi Stanislas est-il méchant ainsi et ne supportait-il pas les enfants?

Disons que je m’attendais à mieux. J’ai l’impression qu’il manque une grande partie de l’histoire, que le tout est un peu léger. C’est dommage.

[Attention, je dévoile la fin]

De plus, j’ai été assez surprise (et pas en bien)  par la simplicité de la résolution de l’intrigue.

Alors qu’on a mis des pages et des pages entières (et Mine des années entières) sur le grand mystère, l’auteur résout l’énigme avec un rêve et 4 pages, et hop, on se débarrasse du méchant et c’est la fin.

Cela me parait un peu facile, puis j’essaye de me dire que c’est le principe des contes. Mais cela reste un peu dommage.

—————————————–

Une BD donc bien agréable, avec une jolie histoire, un beau conte, mais une fin assez décevante. Disons que j’ai passé un moment sympathique, je l’ai avalé en une heure, mais je suis contente de l’avoir empruntée et non achetée.

  • Extrait

mine_2

Publicités