Mots-clefs

, , , , , ,

Titre : Les petits ruisseaux
Auteur : Pascal Rabaté
Date : 2006
Nombre de pages : 94

IMG_0240

  • L’intrigue

Emile Garreau est un vieil homme à la retraite, qui passe ses journées à pêcher avec un ami Edmond. Quand il apprend qu’Edmond continue à fréquenter des femmes et cherche à faire des rencontres, il est stupéfait. Peut-on encore, à leurs âges vivre comme avant et ne pas juste attendre que le temps passe?

  • Ce que j’en ai pensé

J’avais vaguement entendu parler de cette bande-dessinée au moment de la sortie du film adapté. Mais je n’y avais pas prêté attention.

Mais il y a quelques jours à la bibliothèque, j’ai vu que cette BD venait d’être rendue et j’en ai profité pour l’emprunter à mon tour. (Vive la bibliothèque qui nous permet d’accéder gratuitement aux livres! Rien que pour cela j’adore mon métier!)

Cette BD est un petit vent frais dans cet été parisien à 30 degrés! Je l’ai lu en une fois en une heure et je me suis bien amusée.

Elle est pleine de bons et beaux sentiments, c’est léger. Cela fait du bien.

De toute façon, je suis à 100% d’accord avec le message délivré. Je ne comprends pas pourquoi les personnes âgées s’arrêtent de vivre et attendent tout simplement que le temps passe s’ils désirent encore s’amuser.

Même si notre société avance, on peut dire que Pascal Rabaté entreprend de parler d’un thème encore tabou à notre époque : l’amour, voir même le sexe chez les personnes âgées.

Pour beaucoup de personnes, il n’existe pas, il est considéré comme dégoûtant, inutile et choquant (dans notre société qui voue un culte à la jeunesse ce n’est pas étonnant!).
Et pourtant il existe. Et pourtant, il ne devrait pas déranger. Ces personnes sont (plus que) majeurs, vaccinés et s’ils sont consentants, pourquoi devraient-ils s’empêcher de vivre aussi bien que nous? D’apprendre à connaitre de nouvelles personnes? Et de prendre du plaisir?

Ce vieux monsieur est émouvant, avec sa peur d’oublier son épouse morte, de replonger dans la vie et de sortir de sa petite vie pleine de routine. On le suit donc à ses rendez-vous ratés, sa fuite en avant, son deuil, ses doutes, sa « résurrection »… Il se rend compte, heureusement pas trop tard que la vieillesse ne veut pas dire que la vie est terminée. Qu’elle peut très bien continuer.

C’est la vie quotidienne qui nous est dépeinte, avec ses hauts et ses bas, ses tentatives de changement. Avec une belle fin, qui ne gâche rien en plus!

——————————

Une charmante BD, que je conseille vivement! C’est un vrai plaisir! Je vais voir si ma bibliothèque a d’autres bandes-dessinées de cet auteur.

  • Extrait

IMG_0260

Publicités