Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

Titre : On a rien vu venir
Auteurs : Sandrine Beau, Anne-Gaelle Balpe, Séverine Vidal , Fanny Robin, Agnès Laroche, Annelise Heurtier, Clémentine Beauvais
Date : 2012
Nombre de pages : 111
Age : à partir de 11 ans

IMG_0381

  • L’intrigue

Tout le monde attend fébrilement les résultats des élections d’un pays. C’est le parti de la Liberté qui a gagné et des manifestations de joie ont lieu dans tout le pays.

Mais très rapidement, le peuple se rend compte que ce nouveau pouvoir est totalitaire et qu’il exclut un à un toute forme de liberté. Bientôt sont instaurés des règles de plus en plus fixe : une heure pour se lever obligatoire, plus de musique, de film, de livre, quelles couleurs porter, quoi manger…

Alors que personne n’a rien vu venir, c’est une véritable dictature qui s’installe. Comment est-ce que le pays a pu en arriver là?

  • Ce que j’en ai pensé

Je ne sais plus comment j’ai entendu parler de ce roman, il y a un an…c’était sur un blog. Je l’ai cherché dans la bibliothèque que je fréquentais à ce moment-là, mais il n’y était pas.

En le voyant dans la bibliothèque où je travaille, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion. Et j’ai bien fait.
Ce roman est un roman qu’il faut absolument faire lire aux enfants, en parler avec eux, leur expliquer et essayer de le faire découvrir au plus de monde possible.
J’ai donc beaucoup aimé ce roman et je le conseille vivement aussi bien aux adultes qu’aux enfants à partir de 11 ans.
Je dirais même que c’est important que ce livre circule, qu’il soit lu et discuté.

C’est un roman qu’on appelle roman d’anticipation politique, un roman engagé pour la jeunesse, préfacé par une grande figure de la résistance Stéphane Hessel. Ce roman évoque en 7 chapitres le début d’une dictature.

C’est un roman à 7 voix : sept auteurs ont participé à ce projet, chacun s’occupant d’un chapitre.
J’aurais voulu en savoir un peu plus sur la construction du roman. Comment est-ce que celui-ci a été réalisé? Est-ce un chapitre après l’autre? Les auteurs avaient-ils des directives, des thèmes à respecter? Est-ce qu’ils ont vu ensemble chaque texte?

Dans chaque chapitre, une famille nous est présentée. Le narrateur du chapitre est à chaque fois un enfant, assez jeune et toujours emblématique d’une certaine situation : il y a l’enfant immigré, celui qui est handicapé, l’enfant d’un couple homosexuel ou encore l’enfant d’un couple militant…

Chaque enfant raconte ce qui est devenu sa vie et son entourage depuis l’élection du Parti de la Liberté. On voit les familles qui décident de partir à temps, celles qui sont obligées de subir le régime, celles qui se réjouissent de la venue du parti et celles qui essayent de lutter, qui entrent dans la résistance.

Plus les chapitres passent, plus les personnages se croisent, ce qui donne une certaine unité et l’impression que tous sont concernés et que tous essayent tant bien que mal de se battre. C’est assez enthousiasmant.

Avant ce roman, l’enfant peut lire la préface de Stéphane Hessel, qui s’adresse à l’enfant en tant que personne responsable, en tant qu’humain possédant une conscience et le pouvoir de faire des choix.
Il leur parle comme à des adultes en fait. Et à eux aussi, il exhorte de ne pas se laisser faire, de chercher sans relâche à améliorer le monde, à s’indigner contre les injustices. Qu’il n’est jamais trop tôt pour donner son avis, pour s’engager dans la démocratie et l’envie de faire le Bien, qu’il faut toujours faire preuve d’un esprit critique.
C’est une très belle préface, que je pense accessible aux enfants à partir de 11 ans.

C’est un roman jeunesse, qui doit être lisible pour les enfants à partir de 11 ans. Le style des auteurs est donc assez simple, les thèmes n’est pas extrêmement poussé (pas assez pour un adulte en tout cas).
Mais ce n’est pas un problème, puisqu’il ne s’adresse pas tout d’abord aux adultes et qu’il y a des thématiques compliquées à aborder quand l’enfant n’a que 11 ans. Ce livre est une manière d’amorcer la discussion sur le racisme, le totalitarisme, les dictatures et bien évidemment la deuxième guerre mondiale, ainsi que tous les autres pays victime d’un gouvernement totalitaire de notre époque.

————————————–

Un très beau livre, que chaque enfant devrait lire et à faire découvrir autant que possible! Parce que c’est important, primordial même, surtout à notre époque. Je vous le conseille vivement (à partir de 11 ans toujours, j’insiste!^^ Il faut qu’il ait tout de même une petite culture générale), aussi bien aux grands qu’aux petits!

  • Extrait

Je suis au milieu de tout ça, j’ai la tête qui tourne, je vois de la couleur partout, j’entends des gens qui rient et qui chantent. Quentin m’a rejoint, on marche ensemble. 

Je ne sais pas ce qui se passera demain, mais j’avance avec les autres.

Moi et la littérature jeunesse

Publicités