Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Même si j’affirme ne pas avoir lu en février, je dois avouer que ce n’est pas tout à fait vrai. Non seulement j’ai honoré mes engagements envers babelio et envers le Plan Orsec, mais j’ai aussi grappillé quelques livre…pas des romans, mais plutôt des BD ou encore des textes illustrés…

Et je dois dire que j’ai fait de belles découvertes, je suis donc plutôt contente de mes trouvailles!

Je ne me suis donc pas plongée dans de grosses lectures, mais voici tout de même ce que j’ai lu :

1. Quai d’Orsay – Christophe Blain et Abel Lanzac
2. L’Herbier des Fées de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe
3. Manabé Shima – Florent Chavouet
4. Hyacinthe et Rose – François Morel et Martin Jarrie

——————————————————————-

Titre : Quai d’Orsay
Auteurs : Christophe Blain et Abel Lanzac
Date : 2010
Nombre de pages : 212

IMG_0473

J’ai entendu beaucoup de bien de cette bande-dessinée…et également du film! Mais dans ces cas-là, je préfère attendre et voir comment le livre évolue avant de me jeter dessus, surtout si la thématique ne me plait pas plus que cela…

J’ai donc attendu longtemps avant de la lire. J’ai donc récupéré l’intégrale de la bande-dessinée sorti en 2013.

Je dois avouer que moi et la politique…cela m’intéresse bien évidemment, mais pas très longtemps…Donc une bande-dessinée dessus! Je n’étais pas sûre de pouvoir réellement aimer. Et je n’ai pas eu tout à fait tort d’ailleurs…

Arthur est le nouveau conseiller dans le « langage » du ministre des Affaires Etrangères. En fait, c’est lui qui -avec l’aide d’autres membres du cabinet- écrit les discours du ministre.

Il doit donc se faire (et très rapidement) aux affres de la politique, au langage de la diplomatie, aux crises internationales et surtout au caractère du ministre.

Le ministre, bien évidemment, c’est un portait assez flagrant de Dominique de Villepin. Je ne sais pas s’il a réellement fait tout ça, si tout s’est passé ainsi, mais le personne lui ressemble quand même énormément. Et mon Dieu, il n’est pas facile à vivre!

J’ai trouvé les dessins assez impressionnants, surtout ceux du ministre (c’est d’ailleurs sans hésiter lui qui fait toute la bande-dessinée). L’illustrateur a réussi à retranscrire à merveille le mouvement et ses gestes. J’ai bien aimé également les délires du pauvre Arthur avec Star Wars, surtout quand le Ministre (représenté par Dark Vador) qui, en dernier recours, va voir le président (représenté par l’Empereur Palpatine).

Mais très vite, j’ai commencé à tourner un peu en rond…je ne comprends pas ce monde et je ne comprends pas comment est-ce qu’on aurait envie d’y vivre. Ces rythmes de travail, cette absence de vie privée et familiale, ce stress et cette pression…quelle horreur! J’aurais l’impression de passer à côté de ma vie. Bien évidemment, il y a le pouvoir, l’honneur d’essayer de faire avancer le tout…mais bon…

Donc assez mitigée devant cette bande-dessinée! Je suis contente de l’avoir lu pour enfin comprendre de quoi tout le monde parle, mais je suis contente également de l’avoir terminé!

————————————————————————-

Titre : L’herbier des fées
Auteur : Benjamin Lacombe et Sébastien Perez
Date : 2011
Nombre de pages : 68

IMG_0474

Cet album est une merveille. Benjamin Lacombe est un magicien qui créé des merveilles de ses mains!

C’est donc l’histoire d’un botaniste russe du siècle dernier. Reconnu par ses pairs, il fait partie du « Cabinet des sciences occultes » de Raspoutine. Celui-ci lui a demandé de trouver un élixir d’immortalité et l’envoie pour cela dans la forêt de Brocéliande, connue pour ses légendes.

Ce petit livre est en fait son carnet de notes. D’abord fier de sa mission, il commence à explorer cette forêt. Mais plus il découvre certaines plantes et certains « êtres » qui peuplent cette magnifique forêt, plus cela va le bouleverser.

Jour après jour, il va confier à son carnet de notes ses découvertes, les lettres qu’il reçoit et les dessins qu’il réalise.
Si l’histoire n’a rien de très extraordinaire (même si elle est très sympathique à lire!), c’est sans hésiter les dessins de Benjamin Lacombe qui font la magie de ce texte illustré.

Je pense que les images parleront aussi bien (et voir encore mieux) que moi :

IMG_0475

IMG_0478

IMG_0477

Oui, j’ai mis beaucoup d’images…mais elles sont tellement magnifiques! Les dessins sont tellement travaillés, tellement beaux…qu’on ne peut que rester en admiration de longs instants devant ces dessins.

Ce qui est intéressant, c’est comme l’auteur et l’illustrateur se sont mis d’accord pour inventer et décrire des êtres imaginaires qui vivent en harmonie totale avec la nature. C’est vrai que c’est le grand message de ce texte illustré : la beauté du végétal et de l’animal qui cohabitent sans peine et qui se complètent. Tant que l’homme ne s’en mêle pas et se contente d’observer.

Je vous le conseille donc vivement, si par hasard, vous passez devant dans une librairie ou une bibliothèque, n’hésitez pas à le feuilleter, vous n’allez pas le regretter. Il y a même un site.

—————————————————————–

Titre : Manabé Shima
Auteur :  Florent Chavouet
Date : 2010
Nombre de pages : 142

IMG_0479

C’est une lectrice de ma bibliothèque qui a réussi à me convaincre de l’emprunter. Elle en disait tellement de bien que j’ai été curieuse.

Et en effet, on peut dire que c’est une bande-dessinée (mais est-ce seulement une bande-dessinée? Un roman graphique?) est originale et impressionnante!

Il mérite d’ailleurs le titre de « carnet de voyage ».
L’auteur a décidé de passer quelques mois dans une des îles du Japon. Car (et je dois avouer que je ne le savais pas…) le Japon est constitué de tellement d’îles que c’est bien plus un archipel qu’une île.
Alors qu’il avait le choix de choisir ce qu’il voulait, son choix s’est porté sur Manabeshima, une petite île dont on ne parle pas vraiment, sans grand intérêt touristique, mais une île où (d’après l’auteur)  » les poissons poussent très bien« .

Petite île donc, avec peu d’habitants, mais que l’auteur va apprivoiser et apprendre à connaitre avec son mauvais japonais et ses dessins.

Ce qui est original est la manière de dessiner de l’auteur. Je dois avouer que c’est la première fois que je vois ça.

Voici deux images :

IMG_0480

IMG_0481

Florent Chavouet passe donc en revue tous les habitants, leurs histoires, les maisons, les chats et même les aliments. C’est fouillis, voir même le bordel (soyons honnête!), mais cela a un certain charme.
Il faut par contre réellement prendre son temps pour bien regarder chaque image et ne pas rater certaines choses.

De plus, il est plutôt attachant ce jeune homme qui se balade au Japon sans le sous, armé seulement de ses dessins, prêt à tout découvrir et à s’immerger dans la vie quotidienne des japonais. Il m’a également permis (et de manière ludique!) de mieux connaitre une partie du Japon et des coutumes, ainsi que des aliments et modes de vie des japonais.

J’ai donc passé un moment fort agréable! Je vous le conseille!

———————————————————

Titre : Hyacinthe et Rose
Auteur : François Morel et Martin Jarrie
Date : 2010
Nombre de pages : 75

photo2

Je lis beaucoup de textes illustrés en ce moment! Comme je m’occupe de ce fond, je peux faire des découvertes extraordinaires! Et ce grand texte en fait partie!

C’est un très beau texte sur l’amour d’un couple pour les fleurs ainsi que l’amour conjugal à travers ces fleurs. Et pourtant!

C’est à travers les yeux d’un petit-fils qu’on fait la connaissance d’Hyacinthe et de Rose, un vieux couple.
On ne pourrait pas trouver deux personnes plus différentes! On se demande même comment ils ont pu un jour s’aimer et se marier! Rose très pratiquante et Hyacinthe, vieux communiste n’arrivent plus à s’entendre et se disputent sur tout. Mais ils ont une passion commune : le jardin et leurs fleurs.

C’est presque un texte poétique je trouve. Par épisode et par fleurs, ce petit-fils devenu grand, nous parle de ses grands-parents et de leurs passions pour les fleurs. C’est vraiment très beau, ces petits épisodes de vie autour d’une fleur, un thème… surtout qu’on se rend bien compte que c’est un couple qui s’aime encore, mais juste de manière différente.

Les dessins de Martin Jarrie ponctuent chaque page et textes avec justesse. je trouve qu’illustrations et textes se complètent très bien.

Voici mes trois fleurs préférées :

photo4

photo3

photo6

Un beau livre (que j’aimerais posséder un jour!), une fin émouvante, des images magnifiques…je ne peux que vous le conseiller!

Publicités