Mots-clefs

, , ,

affiche-salon-du-livre-2014

Je ne pouvais pas ne pas y aller. Bien évidemment, beaucoup de choses ont changés depuis que je ne suis plus étudiante. Je n’y vais pas tous les jours et je ne reste pas toute la journée. D’abord, je travaille maintenant…et puis dimanche, cette année, cela n’a pas été possible. Alors, j’y suis allée lundi, à la journée professionnelle et c’était parfait comme ça!
Une autre nouveauté aussi : je me suis particulièrement intéressée à la littérature jeunesse et à leurs éditeurs!

Je suis donc arrivée tranquillement vers 13 h et j’ai eu la bonne idée d’aller directement à l’entrée des professionnels avec mon accréditation.

Après un très court premier tour, je suis allée saluer mon amie Miss Bouquinaix, afin qu’on se donne rendez-vous pour plus tard. Une fois ça fait, je me suis précipitée sur le stand d’Actes Sud Junior. Je voulais absolument en avoir un.

 

 

IMG_0486Un quoi? Un badge! J’évite de parler sur mon blog de mon travail (à part pour dire que je les lis dans tel ou tel cadre), mais là, je le dis haut et fort : à poil la censure!

J’y ai d’ailleurs fait mes premiers achats, avec un documentaire jeunesse « Il était une fois » dont je vous ai déjà parlé en août 2013. C’est un petit ouvrage qui reprend les contes occidentaux les plus célèbres pour les transformer en haïkus. Il y a également pour chaque conte une petite illustration.

J’ai aussi acheté le roman jeunesse « Le jour du slip / je porte la culotte ». Encore un livre polémique! J’avais absolument envie de le lire, il parait qu’il est très bien et je ferais tout pour encourager cette maison d’édition (Rouergue) que j’aime beaucoup!

 

 

Puis, je me suis rendue à la maison d’édition L’Arbre Vengeur. J’y vais chaque année depuis 5 ans, c’est presque devenu un rendez-vous avec le IMG_0487libraire qui y est et qui me reconnait. On parle un peu, il me présente les dernières nouveautés. Et je fais mon choix!

Cette année, j’ai donc pris « L’ironie du sort » de Didier da Silva, un contemporain, qui a beaucoup marqué cette maison d’édition. Il parait qu’il est génial! Il m’en a tellement bien parlé que j’ai absolument voulu le prendre. J’ai également pris « Othon et les sirènes » de Pierre Girard, qui a été une véritable découverte pour le libraire. Cela donne envie! Et en plus, j’ai eu le droit à plein de marque-pages!

Et quand je vous dis que j’en ai acheté seulement deux livres, j’aurais voulu en prendre 4 autres! C’est vraiment une belle maison d’édition, qui publie des textes passionnants, parfois un peu exigeants, mais géniaux! Je ne peux que vous encourager à aller la voir!

 

 

A ce moment-là, le salon s’est soudain rempli! Il y avait vraiment beaucoup de monde. Et c’est très bien pour le monde du livre, mais pour moi, cela l’est moins. Surtout qu’il y avait des hordes de classe (encore une fois, mon âme de bibliothécaire est RAVIE de voir tous ces adorables enfants choisirent chacun un livre, regarder, lire, partager…moi, par contre, pour regarder les stands, je les préfère déserts)!
Disons tout simplement que lorsque tu as 50 enfants qui crient, courent dans tous les sens autour des stands jeunesse et bien tu n’as pas vraiment ni la place ou l’envie de rester.

Dommage, car j’aurais voulu passer plus de temps à L’Ecole des Loisirs, Gallimard, Mango et compagnie! J’ai adoré fureter, regarder les albums et autres petits romans, en reconnaître certains, en découvrir d’autres…

 

 

IMG_0488A Gallimard, je me suis achetée deux livres, à deux moments différents : une fois toute seule et une fois avec mon amie!

J’ai acheté dans la collection Les grandes personnes un magnifique album de Lucie Félix intitulé « Deux yeux », que j’utilise régulièrement au travail et que j’adore. Je dois avouer que j’ai sauté dessus quand je l’ai vu. Je vais vous en reparler rapidement.

Plus tard, lors d’un deuxième tour avec mon amie, elle m’a fortement incité à acheter la suite d’Entre ciel et terre de Jon Kalman Stefansson, qui avait été un véritable coup de cœur! Je n’ai pas eu à être beaucoup poussé, je dois avouer! Le tome deux s’appelle donc « La tristesse des anges ».

 

 

 

Puis, après avoir chercher partout la collection Frimousse pour trouver La Croccinelle d’Escoffier et Maudet (que je n’ai hélas pas trouvé…) IMG_0490 j’ai vu que David Sala dédicaçait également.J’ai donc craqué et je me suis acheté non pas un, mais deux albums que j’aime beaucoup à Casterman : Folles saisons et Le coffre enchanté de Jean-François Chabas et David Sala (dont je vais aussi vous parler prochainement, au moins pour l’un d’entre eux).

J’aime de plus en plus Jean-François Chabas, mais là, j’ai eu la chance de tomber au bon moment et de pouvoir me faire dédicacer par l’illustrateur deux albums! J’étais ravie, surtout que les dédicaces sont (à l’image de ses dessins!) absolument magnifiques! Je n’ai du tout regretté ces deux craquages! Surtout que j’en ai profité -pour acquérir à une somme dérisoire un grand classique de Père Castor que l’Homme aime beaucoup : Michka de Marie Colmont et F. Rojankovsky.

 

 

Voici les magnifiques dédicaces :

IMG_0492

 

IMG_0491

 

IMG_0489

 

Là, la fatigue commence à se faire sentir…je m’autorise un dernier livre, un essai, que j’ai déjà lu : Lira bien qui lira le dernier d’Hubert Nyssen.

Dès que je le vois, c’est une évidence, je veux l’avoir pour le relire et pouvoir écrire dans les marges…j’avais vraiment beaucoup apprécié ce roman (découvert grâce à George lors du Prix des Lectrices 2013).

Puis je traînaille encore un peu avant de rentrer, assez fatiguée et bien chargée!

 

 

 

Donc si je regarde tous mes achats, il y a :

– 3 romans
– 1 roman jeunesse
– un essai
– quatre albums (dont un pour tout petit)
– un documentaire jeunesse

Et sur 10 livres, il y en a 6 que j’ai déjà lu!
Il est vrai que pour le moment, en ce qui concerne la littérature jeunesse, je préfère n’acheter que ce que je connais déjà et que j’aime beaucoup!

 

Voici donc une dernière image de tous mes achats :

IMG_0485

 

 J’ai passé un très bon moment au salon du Livre et j’ai été ravie de voir autant de monde! J’espère pouvoir y retourner l’année prochaine!

 

Publicités