Mots-clefs

, , , , ,

Titre : Les Animaux fantastiques de Newt Scamander 
Auteure : J.K. Rowling
Date : 2001
Nombre de pages : 121
Age : dès 11 ans

IMG_2849 (1)

 

  • Le Résumé

Ce petit livre est un best-seller dans toutes le monde des sorciers et chaque famille se doit d’avoir au moins un exemplaire dans leur bibliothèque familiale.

L’auteur,  Newt Scamander, un passionné des animaux fantastiques nous les présente un à un, avec une présentation détaillée de l’animal (habitat, mode de vie, nourriture, classification du ministère de la magie selon son dégré de dangerosité)…

Un moyen parfait pour en apprendre un peu plus sur les animaux fantastiques!

  • Ce que j’en ai pensé

J’ai donc reçu ce livre pour la Fête des mères (où plutôt j’ai choisi de recevoir ce livre pour la fête des mères^^).

C’est un petit livre que j’avais envie d’avoir depuis longtemps, pour le mettre à côté de ma saga Harry Potter. Gallimard Jeunesse vient de les ressortir en poche, je me suis dit que c’était une bonne occasion. En plus, ils sont dans la même édition que mon coffret, ils vont donc parfaitement bien ensemble!

De plus, J.K. Rowling a cédé les droits d’auteure à l’association humanitaire Comic Relief, qui aide les enfants du monde entier. C’est important de le dire, vu que les ouvrages de cette auteure se vendent très bien, ils font un superbe bénéfice et peuvent ainsi aider énormément de familles. Et quand on peut se faire plaisir en participant à ça, je pense qu’il ne faut pas hésiter!

Il n’y a pas grand chose à dire sur ce petit ouvrage qui se présente comme une sorte de manuel scolaire des animaux fantastiques. Je pense qu’il faut avoir lu la saga (au moins quelques tomes) pour l’apprécier. De toute manière, cet ouvrage s’adresse aux fans qui ne veulent pas quitter cet univers.

Voici ce que j’ai retenu :

Il est divisé en plusieurs parties :
Tout d’abord, il y a la préface d’Albus Dumbledore (!!) qui explique que l’achat de ce livre sera reversé à Comic Relief.
Ensuite vient l’introduction de l’auteur qui nous explique comment lui est venu cette passion et comment il a écrit et ré(réréréréré)édité cet ouvrage, ajoutant toujours de nouveaux êtres. Il nous explique également comment les sorciers en sont venus à devoir cacher certains animaux, à décider où se trouvait la frontière entre les animaux et les êtres (passage absolument passionnant!).

Puis vient le classement de ces animaux à proprement parler :
Les animaux sont classés par ordre alphabétique et on y apprend leurs modes de vie, leurs habitats…et leur niveau dans la classification du Ministère de la Magie.

Le lecteur retrouve certains animaux qu’il a rencontré dans la saga, avec plaisir (en tout cas pour moi) et en découvre de nouveaux. Parfois, c’est assez drôle. De toute manière, ce livre est suffisamment court pour qu’on ne s’ennuie pas.

J’ai aimé lire la (trop) courte préface de Dumbledore. C’était un personnage tellement extraordinaire dans cette saga, avec tellement de facettes, tellement de secrets que chaque moment où on peut encore le voir, je le prends! Je pense qu’on pourrait très facilement faire toute une saga sur ce personnage!

Le fait qu’il s’agisse de « l’exemplaire » d’Harry avec ses annotations, celles de Ron m’a bien fait sourire, même si l’humour est parfois un peu facile…Mais bon, voir les notes manuscrites, les petites blagues qu’ils se lancent tous les deux, c’est assez drôle.

 

—————————————-

Un joli livre, pas absolument indispensable ou passionnant, mais que en tant que fan d’Harry Potter je suis ravie de posséder! J’ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans l’univers à travers la description de ces animaux et je compte compléter ma collection avec les deux ouvrages « Le Quidditch à travers les âges » et « Les Contes de Beedle le Barde dans cette collection.

  • Extrait

Il est intéressant de signaler que les Moldus eurent connaissance, à une certaine époque, de l’existence du Diricawl qu’ils désignaient alors sous le nom de « dodo ». Ignorant le fait que le Diricawl peut disparaître à volonté, les Moldus sont convaincus d’avoir provoqué son extinction à force de le chasser.

Publicités