Mots-clefs

, , , , , , ,

Titre :  Les Annales du Disque-Monde : La huitième couleur T.1 / Le huitième sortilège T.2
Auteur : Terry Pratchett
Date : 1983 ; 1986
Nombre de pages : 279 ; 270

IMG_3721

  • L’intrigue

Il existe un monde en forme de disque, soutenu par le dos de quatre éléphants eux-même soutenus par une tortue géante qui flotte dans l’univers.

Ce monde est géré par de la magie et à A Ankh-Morpork, la ville des mages, on pensait avoir déjà tout vu, tout connu. Mais quand Deuxfleurs arrive, escorté de son bagage magique, tout le monde est stupéfait face à cette espèce : c’est un touriste. Le premier touriste du Disque-Monde.

C’est Rincevent, un sorcier qui n’a jamais réussi à dépasser la première année d’études qui est obligé de le surveiller et de l’aider. Une mission très dangereuse, vu le caractère de Deuxfleurs…

  • Ce que j’en ai pensé

Je ne sais pas s’il faut encore présenter cet auteur. Ce grand auteur de fantasy qu’est Terry Pratchett, mort cette année hélas…Lui et sa saga Les Annales du Disque-Monde ont changé le genre littéraire Fantasy.

Auteur de plus d’une cinquantaine de romans, les Annales du Disque-Monde est son oeuvre la plus célèbre. Si on doit résumer en deux mots son style, il s’agit du fantasy burlesque. Si on a le droit à un peu plus de mots, on peut dire qu’il détourne les grands thème de la fantasy pour se moquer de notre société contemporaine. Et franchement, il le fait très bien!

J’avais fait découvrir l’auteur à l’Homme grâce au fantastique « Livre des Gnomes », mais je n’avais pas osé me lancer dans sa saga du Disque-Monde, alors qu’il n’arrêtait pas de me dire à quel point c’était génial. J’avais toujours mieux à lire, ou plus urgent…Je pense que cette trèèèès longue saga me faisait un peu peur (plus d’une quarantaine de tomes tout de même, avec les bonus!)…

Depuis plusieurs mois (cela commence même à se compter en années je pense) je lui offre de temps à autre un tome dans une très belle maison d’édition, L’Atalante. Je les trouve magnifiques, le papier est agréable…bref, ce sont des beaux objets.

J’ai fini par me lancer juste avant mon déménagement en juin avec le premier tome, puis en juillet avec le deuxième. Je ne regrette pas du tout ce grand saut!

Les deux premiers tomes sont une duologie, il vaut donc mieux les lire l’un après l’autre si on veut avoir la fin de cette aventure.

Il est assez compliqué de décrire ces deux romans. Cela fait un moment que je les ai fini, mais j’ai beaucoup de mal à en faire la critique. Il y a tellement de choses à dire, tellement de petits détails, de plaisanteries que je ne sais pas quoi citer, comment organiser cette chronique.

Voilà en tout cas ce que j’ai aimé :

  • C’est drôle. Vraiment. Je ne dis pas que vous allez éclater de rire à chaque page, mais vous souriez tout le temps. C’est vraiment burlesque, ça part dans tous les sens, il y a des jeux de mots ( un gros bravo aux traducteurs d’ailleurs, c’est impressionnant!), des situations hilarantes…
  • Les personnages sont très nombreux et soignés : il y a les dieux, les mages, la Mort (absolument fabuleuse elle!), les trolls, les arbres qui parlent…C’est vraiment tout l’univers de la fantasy qui est représenté! Deuxfleurs est tout simplement extra, très enthousiaste de tout, près à vivre des aventures fabuleuses, sans même se rendre compte qu’il manque de mourir plusieurs fois…
  • Ce sont des romans d’aventure : on ne s’ennuie pas, on passe d’une action à une autre, on a envie de savoir la suite.
  • Le monde qu’il a créé est fabuleux : on a vraiment envie de tout connaitre du Disque-Monde, ses villes, sa manière de fonctionner, sa magie…on en fait pas le tour! Ce n’est pas un gentil monde fantasy ou tout va bien. C’est plutôt un univers assez dur et impitoyable, il y a beaucoup de morts au fil des pages, de problèmes, de blessures.

Il y a tellement d’autres choses à dire…mais je ne sais pas trop comment en parler. C’est un ensemble. C’est vraiment un auteur intéressant et je ne peux que vous le conseiller.

Si ce fut une lecture fort agréable, je ne pense pas les enchaîner par contre, je vais prendre mon temps pour les lire tranquillement, avec pas mal de pauses entre chacun…afin de ne pas avoir d’overdose de son style, ce serait vraiment dommage!

——————————————–

Le début d’une très bonne saga fantasy que je vais prendre plaisir à découvrir petit à petit! Je le conseille aux lecteurs qui ont envie de rire tout en lisant de la fantasy, ils ne le regretteront pas!

Pour une première découverte de cet auteur par contre, je conseille plutôt « Le Livre des Gnomes », qui est juste incroyable!

  • Extrait

As-tu déjà entendu parler de choc culturel ? siffla-t-il.
— C’est quoi ?
— C’est ce qui arrive quand des gens passent cinq cents ans à essayer de faire correctement marcher un cercle de pierre et que débarque un type en possession d’un petit bouquin dont chaque page est consacrée à un jour et délivre des boniments ridicules du genre : « Le moment est venu de planter des fèves », ou « Se coucher tôt, se lever à l’aurore assure santé, richesse et mort », et sais-tu ce que le plus important à retenir sur le choc culturel… (Rincevent marqua une pause afin de reprendre son souffle puis remua les lèvres en silence pour retrouver la fin de sa phrase) c’est ? conclut-il.
— Quoi donc ?
— N’engueule pas le gars qu’est aux commandes d’un rocher de mille tonnes. 

(Extrait tiré du Huitième Sortilège)

Publicités