image bilan

Le mois d’avril 2016 signe mon retour sur la blogosphère – en espérant que cela dure!- donc je suis ravie de pouvoir vous faire ce petit compte-rendu!

Je me suis en effet remise à la lecture et pas qu’un peu! J’ai beaucoup lu, surtout fin avril! J’ai donc de nouvelles critiques à vous proposer.

J’ai donc lu 17 livres en deux mois, dont 14 au mois d’avril.

Lectures agréables

 

Ni agréable ni désagréable 

  • Nos âmes jumelles – Samatha Bailly
  • L’Apiculteur – Maxence Fermine
  • Les Ruines de Paris en 4908 – Alfred Franklin
  • La Guerre des Mondes de H.G. Wells

 

—————————————

La bonne nouvelle du mois d’avril est que j’ai recommencé à lire! Et franchement, cela fait beaucoup de bien! J’espère ne surtout pas perdre cette envie, cela m’avait beaucoup manqué, je ne faisais rien de mes journées, c’était assez désespérant.

Retrouver cette envie, cela change tout quand même dans une vie. C’est vraiment une passion la lecture, les pannes sont vraiment désagréables quand elles durent trop longtemps…

Et le mois d’avril fut aussi la découverte d’un auteur pour moi, à savoir Maxime Chattam et sa saga Autre-Monde qui m’a enfin sortie de ma panne de lecture! C’était exactement ce dont j’avais besoin : un univers entraînant, rien de compliqué, du bon vieux fantastique et des personnages attachants! Franchement, j’ai passé un très bon moment de lecture et cela m’a vraiment permis de replonger dans la lecture.

J’ai été ravie d’utiliser ma liseuse pour trois livres durant ce mois, j’ai l’impression de la rentabiliser un peu, c’est que du bonus!
3 livres sont des prêts et un emprunt de la bibliothèque, donc non-issus de ma PAL, mais le reste l’est, même si ce sont souvent des acquisitions récentes.

Je suis toujours bien fatiguée et cela ne va pas aller en s’améliorant…donc je prends mon mal en patience et si je lis moins, je trouve que je lis mieux.

Il faudrait d’ailleurs que je fasse un article là-dessus, je me suis faite pas mal de réflexions sur ma manière de lire, d’emprunter et d’acheter beaucoup et j’ai pris des décisions auxquelles j’espère me tenir.  J’espère pouvoir vous en dire plus rapidement!

IMG_6011En ce qui concerne le Challenge Book-Jar, j’ai lu Les Confessions d’un enfant d’un siècle d’Alfred de Musset (en février je crois) et que j’ai pas aimé.

Quand à L’Espoir de Malraux, j’ai essayé et laissé tomber. Cet auteur n’est décidément pas pour moi. Ce n’est pas grave, on ne peut pas tout aimer.

Le livre qu’il a fallu que je lise au mois d’avril a donc été La Guerre des Mondes de H.G. Wells. Un petit classique en science-fiction, je me suis dis pourquoi pas! Et je pourrais enfin le rendre à mes parents, depuis toutes ses années…J’ai donc eu une lecture ni  agréable ni désagréable, très courte.

Pour le mois de mai, je dois donc lire La Ferme africaine de Karen Blixen.
Oui, le roman dont est tiré mon film préféré de tous les temps. Autant dire que j’appréhende un peu, surtout vu toutes les déceptions enchaînées avec ce challenge! Je l’ai acheté d’occasion il y a plusieurs années, mais je n’avais jamais sauté le pas! Alors durant ce mois de mai, on se lance!

Je vous souhaite un bon mois de mai et de belles lectures!

———————————————–

Livres non chroniqués du mois d’avril

Nos âmes jumelles – Samatha Bailly
Sonia et Lou sont deux lycéennes qui font connaissance grâce à un forum. Sonia écrit et Lou dessine. Toutes les deux veulent faire de leurs passions leur travail, mais difficile de se faire entendre dans ce monde en crise ou il faut absolument trouver un emploi stable. Sonia est très populaire, alors que Lou est renfermée et seule. Et pourtant, une amitié hors du commun va se créer et perdurer durant toute cette année de 1ere.

J’ai emprunté ce roman à la bibliothèque mi-avril et je l’ai lu dans la journée. J’ai un titre de cette auteure dans ma PAL, mais j’avais entendu parlé de celui-ci et je me suis dit pourquoi pas?
Je n’ai pas passé un mauvais moment avec ce roman…j’ai passé un moment agréable même…mais une fois terminée et une fois quelques jours passés…et bien je n’en ai pas retiré grand chose. C’est très gentillet, l’écriture n’est pas extraordinaire…je me souviens m’être dit que les soucis et problèmes des lycéens, c’était bien sympathique finalement…
Un bon moment qui a duré une après-midi, mais c’est tout. Donc c’est assez décevant mine de rien.

 

L’Apiculteur – Maxence Fermine
Il s’agit d’un roman d’aventure initiatique : Aurélien est à la recherche de l’or de sa vie qui fera son bonheur et se lance dans l’apiculture, à cause de sa passion pour les abeilles et le miel. Mais un songe va l’entraîner bien loin de chez lui, à la recherche de ce bonheur introuvable…
Lu en deux heures et…Franchement…je n’en retire rien. Je suis juste ravie de l’avoir sorti de ma PAL et de ma bibliothèque. J’ai trouvé qu’il avait un air de L’Alchimiste, mais sans le charme…J’ai trouvé cela très bateau en fait, sans beaucoup d’intérêt. Pour moi, son chef-d’oeuvre restera toujours Neige, que j’avais vraiment adoré.

 

Les Ruines de Paris en 4908 – Alfred Franklin
Nous sommes en 4908. La France en Europe n’existe plus depuis plusieurs milliers d’année.
L’Empire Français est installé à Nouméa, une île à l’autre bout du monde et plus personne ne sait quoi que ce soit sur le passé de ce pays, à part le nom d’une capitale, Paris, qui tient plus d’une légende que de la réalité.

Mais l’Empereur décide d’envoyer une expédition de chercheurs, mené par l’Amiral Quésitor pour connaitre enfin la vérité.
Une fois arrivé sur place, l’expédition rencontre une population autochtone sauvage qui les guident jusqu’aux ruines de Paris, où ils vont pouvoir commencer leurs recherches…

Comme à chaque fois que je me rends au Salon du Livre, je vais voir une certaine maison d’édition L’Arbre Vengeur, dont les romans sont toujours très intéressants. Et chaque année, j’achète un ou deux livres. Parfois j’aime, parfois non, mais c’est ma manière d’encourager et d’aider un tout petit peu cette très jolie maison d’édition.

Ce qui est drôle, c’est qu’il s’agisse d’un roman de science-fiction…écrit en 1875 quand même! C’est un roman sous forme épistolaire et c’était assez drôle de reconnaître les différents endroits de Paris qu’ils découvraient et de voir leurs interprétations complètement fausses…

J’ai par contre été un peu déçue par la fin…très rapide, voir trop même, ou d’un seul coup, on clôt l’histoire, hop-hop et fin! . C’est dommage, cela m’a un peu gâché ma lecture.

Une lecture « sympa », très courte et qui ne restera pas longtemps dans mon esprit je pense…J’aurais voulu que cela soit un peu plus développé je pense, c’est dommage. Et finalement, après quelques semaines, je ne pense pas garder ce roman dans ma bibliothèque.

 

La Guerre des Mondes de H.G. Wells
Tout le monde -ou presque?- connait le film La Guerre des mondes de Steven Spielberg. Et bien ce film est tiré de ce petit roman de 250 pages. Un roman de science-fiction écrit en 1964, j’appréhendais un peu ma lecture. D’abord parce que je n’aime pas trop ce genre et en plus parce que j’avais peur qu’il ait mal vieilli.
Et en effet…j’ai trouvé l’écriture assez vieillotte, le livre tout petit n’avançait pourtant pas. J’ai apprécié les 100 dernières pages, mais cela ne suffit pas à sauver un livre. Je ne suis définitivement pas faite pour ce genre, même si c’est un classique.

Publicités