image-bilan

Et voici que le mois de mai est passé! J’espère que le beau temps va arriver avec juin, parce que mai était quand même assez moyen. Mais la bonne nouvelle est que j’ai toujours un rythme de lecture très satisfaisant et j’en suis ravie!

Durant ce mois de mai, j’ai donc lu 15 livres, dont un roman jeunesse et un documentaire.

Lecture agréable

Ni agréable ni désagréable

  • Ce qui nous lie – Samantha Bailly
  • La Baïne – Eric Holder
  • Remonter la Marne – Jean-Paul Kauffman
  • La petite Chartreuse – Pierre Péju

Déception

  • Le Diner – Herman Koch
  • Saga parisienne :1942/1958 – Gilles Schlesser

——————————-

Un mois bien rempli! Qui a commencé très fort, avec énormément de lecture et qui a pris un rythme plus lent et raisonnable sur la fin. Je pense que c’était dû à l’euphorie de mon envie de lecture, j’ai avalé les romans!

Je me sens mieux, même si les nausées m’accompagnent toujours (et m’accompagneront jusqu’à la fin, soyons lucide…), mais cette grossesse est bien plus sereine pour le moment que la première (cela change tout quand il n’y a pas de soucis^^). Je suis bien occupée avec le Petit Prince, mais sa sieste de l’après-midi me permet de lire au moins 1h par jour et ça c’est génial! J’espère vraiment pouvoir continuer ainsi!

Je continue à publier moins de critiques, même si j’ai de quoi en faire plus souvent. Je ne suis pas à l’abri d’un gros coup de fatigue, je préfère donc pouvoir prévoir plutôt que de devoir encore une fois abandonner la place. Un article tous les 4 jours me semble raisonnable.

J’ai eu deux déceptions, cela faisait longtemps! Un roman qui m’a ennuyé et un autre où je me suis sentie extrêmement mal à l’aise.

Si je devais vous conseiller une de mes lectures, ce serait sans hésiter La Ferme africaine de Karen Blixen. J’ai adoré le style de cette auteure, qui nous a vraiment emmené au Kenya.

Pour ce qui est de mon Objectif « Réduire ma PAL »:

J’ai commencé ce « challenge » – je n’aime pas trop lui donner ce nom, c’est plutôt un objectif personnel que je me suis fixée – le 22 avril 2016.
Au 22 mai 2016, j’ai fait le compte : J’ai barré 18 titres de ma liste. C’est-à-dire 18 livres en moins, dont 2 abandons. Et j’ai rajouté un livre à ma PAL que j’ai lu immédiatement (Masse Critique). Sinon, aucun achat, aucun emprunt.
Je suis donc à 193 livres dans ma PAL.
Je pense faire une sorte d’article mise-au-point tous les deux mois, pour voir où j’en suis. Donc vers le 22 juin, il y aura un article pour résumer ces deux premiers mois.

Je vous souhaite un excellent mois de juin avec de belles lectures!

—————————

En ce qui concerne le Challenge BookJar, j’avais sorti à la fin du mois d’avril La Ferme africaine de Karen Blixen.

Mais comme j’ai terminé ce roman très rapidement, j’avais décidé d’en tirer un autre, histoire de rattraper mon retard. Et mon mari a sorti « La Conjuration des imbéciles » de John Kennedy Toole.

Un roman que j’avais depuis des années et des années que je repoussais la lecture.
J’avais un mauvais pressentiment.
Pourtant, j’ai essayé, vaillante! Mais je me suis arrêtée à la moitié pour le sortir définitivement et de ma PAL et de ma bibliothèque.
J’ai eu du mal à me décider d’arrêter, parce qu’il s’agit d’un grand livre, qui a reçu le prix Pulitzer, d’un roman culte même…Mais franchement je n’en pouvais plus. Mon mari n’a pas arrêté de me dire que je passais mon temps à soupirer. Je me suis ennuyée dès le début. Et me dire qu’il me restait encore toute une moitié comme ça…je n’ai pas pu.
Ce roman n’était donc pas pour moi.

IMG_6390Pour le mois de juin, je vais devoir lire Marelle de Julio Cortázar…Une lecture que j’appréhende et dont j’attends beaucoup! L’idée du roman a l’air géniale, mais assez compliquée à lire…Il s’agit un fait d’un roman interactif apparemment. Je l’ai dans ma PAL depuis plusieurs années et je n’ai jamais osé me lancer! Ce mois de juin sera le bon moment!

—————————————————–

Livres non chroniqués du mois de mai

Ce qui nous lie – Samantha Bailly
Alice a une sorte de pouvoir : elle est capable de voir les liens et leurs forces entre les différents individus. A cause de son passé, elle en profite pour démasquer les infidèles et les dénoncer. Mais quand elle accepte un nouveau poste, elle se retrouve face à son patron, Raphaël, qui ne peut pas la laisser indifférente : elle n’arrive pas à voir ses liens.
Une petite lecture sans plus…ce n’est pas de la chick-litt, c’est plus sérieux, mais une fois terminée, je me suis juste dit « bon voilà, pourquoi pas… ». Une lecture en demie-teinte, qui m’a fait passer du temps, qui n’est pas mauvaise mais qui n’a pas réussi à m’enthousiasmer, même si j’ai été agréablement surprise à la fin.

La Baïne – Eric Holder
Sandrine Laguibson est une trentaine qui a réalisé son rêve d’estivante : habiter toute l’année à Soulac, une station balnéaire de la pointe de Grave en épousant une personne du pays. Installée dans son train-train avec ses enfants, elle vit tranquillement au rythme des saisons. Un jour, Arnaud un étranger vient pour chercher un endroit où tourner un film.
J’avais beaucoup aimé Mademoiselle Chambon du même auteur, j’avais aimé le style, l’ambiance. Il est vrai qu’on les retrouve dans ce roman sans souci. Par contre le thème de l’adultère et la manière de le traiter m’a déplu et j’ai trouvé la fin…trop facile. C’est dommage. Une lecture sans plus donc…

Saga parisienne :1942/1958 – Gilles Schlesser
Il s’agit d’un premier tome d’une saga familiale, dont le début prend place lors de la 2e guerre mondiale.
Lu au tout début du mois de mai, je dois dire qu’elle ne m’a pas laissé un souvenir inoubliable. Je me suis beaucoup ennuyée et j’ai trouvé que l’écriture n’était pas géniale, certains passages sonnaient complètement faux à mes oreilles. Je n’ai pas réussi à m’attacher à qui que ce soit. Je m’arrête donc à ce premier tome sans souci!

La petite Chartreuse – Pierre Péju
Eva, une petite fille attend sa mère devant l’école. Celle-ci étant très en retard, la fillette panique et s’élance dans les rues et finit par se jeter sous les roux de la camionnette d’Etienne Vollard, un libraire qui rentrait chez lui. Traumatisé, il va connaitre le sort de cette petite fille et va entrer dans sa vie.
Voici une lecture dont j’attendais beaucoup…et cela n’a pas vraiment fonctionné avec moi. Loin de là même, j’ai été assez déçue.
Je n’ai pas été touchée du tout, ni par la plume, ni vraiment par l’histoire que j’ai trouvé…étrange. Il y a toute une partie pour expliquer l’enfance de Vollard que j’ai trouvé assez inutile en fait, les personnages ne me parlaient absolument pas, à part le libraire un peu.
Quand à la fin, cela a vraiment été le « trop de déception » qui fait que voilà…une lecture sans rien à dire vraiment à la fin. Pas vraiment une déception, puisque plusieurs passages m’ont bien plu (tout ce qui avait trait aux livres et à la librairie en fait), mais vraiment pas une lecture inoubliable.

Publicités