Un long mois sans aucun billet sur ce blog…

Un long mois avec un moral pas forcément au beau fixe : beaucoup d’allergie du printemps (sinusites bonjour…C’est dans ces moments-là qu’on se rend compte de la beauté que c’est, de respirer sans même y penser…), beaucoup de fatigue, un appartement qui ne se vend pas, des nuits avec un, deux, trois parfois plus de réveils…et puis ce blog, où j’ai essayé de revenir plusieurs fois durant le mois, sans conviction, avant de laisser tomber.
Je me suis concentrée donc sur mes siestes ma famille, mes deux petits Princes et mon mari, et à lire.

Car j’ai lu durant ce mois d’avril. J’ai même plutôt bien lu. Mais je n’avais aucune envie de me rendre sur mon blog et de m’y mettre pour vous en parler. La grosse flemme quoi.

J’ai commencé ce blog en juin 2012. Cela commence tout doucement à faire un sacré bout de route mine de rien. Il m’est arrivé d’avoir des coups de mou, mais j’avais toujours la conviction que cela allait passer, que j’avais besoin d’une pause et que j’allais m’y remettre.
Durant ce mois, je me suis vraiment posé la question d’arrêter.

Vous qui tenez un blog, vous le savez, cela prend du temps, voir beaucoup de temps. Il faut avoir l’envie, l’enthousiasme, sinon, cela tourne vite à l’obligatoire et cela ne présente plus trop d’intérêt.
Et très clairement, ces derniers temps, je me disais bien plus « il faut que je fasse mon blog » plutôt que « chouette, j’ai du temps, je vais faire mon blog ». Et c’est un problème pour moi.

Problème que je n’ai d’ailleurs pas encore résolu. Je suis revenue, parce que j’ai envie de garder cet espace ouvert depuis si longtemps, parce que j’aime cette trace de mes lectures, j’aime les échanges avec ceux qui me lisent…mais je n’ai plus trop la flamme.

J’ai souvent l’impression de parler « presque » dans le vide, de faire trop de fautes que je ne vois pas, de tourner en rond et que finalement, tout cela ne sert à rien. Et que c’est long long long à faire…En gros, je vois la vie bloguesque en noir quoi.

Je vais essayer de trouver un moyen de me mettre moins la pression, peut-être ne plus chroniquer chaque livre lu, peut-être faire plus de « billets d’humeur », changer de format de critique ou tout simplement la tête du blog? En tout cas, je vais essayer de revenir et de trouver un moyen de me sentir à nouveau à l’aise dans cet espace.

Voilà pour cette longue introduction…

Je vous ai dit que j’avais bien lu durant ce mois d’avril. J’ai lu 8 livres, dont 3 sur ma liseuse.

Coup de cœur

  • La Passe-Miroir T.1 : Les Fiancés de l’hiver – Christelle Dabos
  • Le Sentier des Astres T.2 : Shakti – Stefan Platteau

Lecture agréable

  • Treize raisons – Jay Asher (liseuse)
  • Mangue amère – Bulbul Sharma

Ni agréable ni désagréable

  • Grâce et dénouement – Alice Ferney
  • Lady Hunt – Hélène Frappat
  • Les Enfants de Peakwood – Rod Marty (liseuse)
  • Tous nos jours parfaits – Jennifer Niven (liseuse)

————————————

J’ai donc eu la chance d’avoir deux coups de cœur. Ce n’était pas une surprise il faut l’avouer. Je savais que ces deux romans allaient beaucoup me plaire. Je suis contente d’avoir enfin sauté le pas pour le premier tome de Christelle Dabos et j’ai été ravie de retrouver la plume sublime de Stefan Platteau. Deux sagas de l’imaginaire donc, un vrai plaisir!

Mais j’ai finalement eu plusieurs lectures « sympa-sans-plus ». Là, encore une fois, je m’en doutais un peu pour deux d’entre eux et c’est aussi pour cela que je les avais pris sur liseuse et non pas en version papier. Il était assez clair pour moi que je n’aurais pas envie de les garder dans ma bibliothèque.

Sur ces 8 livres, il y a donc 5 livres de ma PAL…j’avance lentement mais sûrement dans ma PAL. Cela fait un an que j’ai décidé d’en venir à bout et si je vais bien plus lentement que prévu, je suis tout de même fière de moi et de ma persévérance, malgré quelques craquages. Je compte faire un article dessus dans les prochaines semaines pour montrer où j’en suis.

Je suis également ravie d’utiliser ma liseuse de manière plus régulière. Je culpabilisais de la laisser dans son coin sans y toucher. Je l’ai clairement utilisé plus ces derniers mois que toutes les autres années réunies!

Je vais essayer dans les prochaines semaines de résumer un peu mes lectures de ces deux derniers mois. Je compte faire des articles groupés pour les romans où je n’ai finalement pas grand chose à dire. Il y aura tout de même une trace!

Voilà pour ce mois d’avril…j’espère que le mois de mai sera plus joyeux pour le blog et vite revenir plus enthousiaste! 

Je vous souhaite d’excellentes lectures au mois de mai!

———————————————

Durant le mois d’avril, je devais lire « Si le Grain ne meurt » d’André Gide. Je l’avais dit, je n’était pas vraiment enthousiaste à l’idée de cette lecture…

Je suis arrivée à la moitié avant de laisser tomber. Je m’ennuyais profondément, je n’arrivais pas à m’y attacher…je ne me sentais tout simplement pas concernée ou par le jeune Andrée Gide ou par l’époque. Je lui ai laissé jusqu’à la moitié du récit, avant d’arrêter et de le rendre à mes parents sans regrets.

Pour le mois de mai, cela a été un papier assez spécial, puisqu’il s’agissait du dernier de la Book-Jar. Oui, j’étais arrivée au but de ma vieille vieille PAL d’avant 2011. Autant dire que j’étais très fière!
Là aussi, je compte faire un article dans les semaines à venir pour parler de cette expérience.
Le livre tiré est un énorme roman « Jonanthan Strange & Mr Norrell » de Susanna Clarke. Un roman qui me faisait peur par sa taille, son thème…Il était temps de m’y mettre!

Publicités