Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Fin mars, j’ai commencé à avoir des allergies, avec rhumes, nez pris, gorge en feu, bref, que du joyeux. J’avais donc une patience et une énergie très limitée, j’étais complètement naze soyons honnête.
J’ai eu très envie de lire des livres que je nommerais « facile à lire », ou pour moi, des romances ou des roman feel-good.  Un genre que je n’aime pas trop normalement, mais qui a été efficace.

Je voulais des histoires qui ne prennent pas la tête, où je savais exactement comment cela allait terminer et pourquoi. C’était reposant.
Et j’en ai d’ailleurs enchaîné plusieurs à la suite! Merci à ma liseuse d’ailleurs, qui a repris du service 2 fois sur 3 dans ces lectures.
Par contre, je pense en avoir trop lu…j’ai été assez lassée et écœurée à la fin (des romances et de la fiction ado, mais j’en reparle dans un autre article), ce qui ne m’a pas aidé à vouloir reprendre le blog et à en parler. Les prochaines fois, il faudra que j’y aille plus doucement…

Du coup, j’ai décidé de tous les rassembler en un seul article, parce que je n’ai finalement pas grand chose à en dire…

Voici les trois romans que j’ai lu fin mars :

  • Outlander T.1 – Diana Gabaldon
  • Avant toi – Jojo Moyes
  • Attachement – Rainbow Rowell

Titre : Outlander : Le Chardon et le Tartan
Auteure : Diana Gabaldon
Date : 1991
Nombre de pages : 855 

L’Intrigue

Nous sommes en 1945. Claire est en Ecosse avec son époux en second voyage de noce, afin de se retrouver un peu après la guerre qu’ils ont passé séparés.
Un cours d’une promenade, elle est attiré par un bruit étrange autour d’un menhir. En la touchant, elle se fait happer et se retrouve en 1743, au milieu de la lutte entre les highlanders et les anglais.

Ce que j’en ai pensé

Cela va faire maintenant deux-trois ans qu’on entend beaucoup parler de cette saga!
Surtout depuis la sortie de la série, qui a redonné un véritable essors aux romans je pense.

Au début, je regardais ce phénomène du coin de l’œil, sans vraiment m’y intéresser. Mais j’ai fini par céder à l’appel et j’ai acheté le premier tome l’année dernière. Je m’y suis enfin plongée et j’en suis ressortie satisfaite, mais sans plus.

Ce fut un divertissement plutôt original. J’aimais beaucoup le principe de voyage dans le temps, surtout à une telle époque. On est vraiment plongé dans l’Ecosse, on a envie de savoir la suite. L’héroïne est plutôt attachante et se débrouille plutôt bien vu les circonstances. On a envie de voir comment elle va réagir, comment elle va essayer de se débrouiller pour rentrer chez elle et comment elle va se faire à sa nouvelle vie. Elle a eu de la chance d’être infirmière, cela ne pouvait que servir.

Mais j’ai trouvé également ce roman bien long…et, hélas, je n’ai pas trouvé le personnage de Jamie particulièrement…sexy/viril/ attirant, bref, il ne m’a pas fait grand chose. Ce qui est assez dommage je dois dire pour ce type de roman.

Petit spoiler 

Et puis surtout, je ne comprends absolument pas le choix de Claire. Jamais au grand jamais, même si je perds l’amour de ma vie, je ne reste en 1743 (oui, je suis pas romantique moi). On y brûle encore les sorcières! Rien que ça! Et il y a tout le reste : les guerres à venir, l’hygiène déplorable, la mort par infection toute bête faute d’antibiotique, l’inégalité…bref, j’en serais incapable. Ce n’est pas possible.
Vive l’amour on va dire…

Une lecture donc plutôt plaisante, mais tout de même décevante. Je l’ai lu rapidement, en quelques jours, c’était sympathique et je suis ensuite passée à autre chose, contente d’avoir tenté, cependant sans faire partie de l’engouement qui s’est créé autour de cet univers.

Je me suis un peu spoilée pour voir dans quelle direction allait la suite et franchement, je ne pense pas le lire un jour (surtout qu’il y a 8 tomes avec au moins 700 pages à chaque fois, voir beaucoup plus…donc il faut être motivée!). Ma curiosité a été satisfaite, passons à la suite.

——————————————————–

 

Titre : Avant toi
Auteure : Jojo Moyes
Date : 2013

Nombre de pages : 480

L’Intrigue

Lou est une jeune fille un peu fofolle qui mène une vie très calme dans sa petite bourgade, à aider ses parents à s’en sortir. Mais quand elle se retrouve au chômage, son petit univers bien rangé bascule et elle cherche désespérément un travail.

Elle finit par accepter un contrat de 6 mois à tenir compagnie à un tétraplégique du nom de Will. L’homme est parfaitement imbuvable suite à son accident qui le prive de tout mouvement.
Lou finit par comprendre qu’il se supporte plus sa vie et qu’il a décidé de mettre fin à ses jours. Elle n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Ce que j’en ai pensé

C’est à cause du casting et aux extraits du film que j’ai choisi ce roman.
J’étais curieuse de voir Emilia Clarke en autre chose que Khaleesi et je trouve Sam Claflin absolument charmant surtout quand il sourit!^^
Mais le thème m’interpellait aussi beaucoup : ce n’est pas fréquent dans la romance tout de même : l’handicap lourd et l’euthanasie.

Ce sont des thèmes intéressants, lourds et violents et j’ai été contente d’en apprendre un peu plus.
J’ai passé un moment sympa et je suis plutôt contente de l’avoir lu, même s’il ne va pas rester dans les meilleurs lectures du mois. De ce côté-là, je suis contente de l’avoir lu sur liseuse.

Ce roman m’a aussi fait prendre bien mieux conscience de ce qu’est la vie des handicapés tétraplégiques. Il y avait des choses (pourtant très logique) que je ne savais absolument pas, tous les médicaments qu’ils sont obligés de prendre, les séances pour maintenir le corps dans une forme viable, les souffrances physiques qu’ils endurent et le regard des gens. L’impossibilité non seulement de se déplacer comme ils le souhaitent, mais aussi d’aller où ils veulent, car finalement peu d’endroits sont accessibles aux handicapés (en France d’ailleurs seulement 30% des gares sont équipées.)

En apprendre un peu plus aussi sur les conditions de l’euthanasie, les pays, les enquêtes, c’était intéressant. C’est un thème délicat, qu’on a tendance à repousser, sans vouloir entendre les arguments pour ou contre.

Lou est un personnage très mignon, elle a beaucoup de joie de vivre, d’espoir et d’envie. On a envie de l’aider, de la voir aller plus loin et réussir dans son entreprise.
L’histoire en elle-même est distrayante on va dire (sans que cela soit négatif). J’ai apprécié la fin, qui est logique pour moi. .

Ce fut donc une lecture sympathique, très vite lu, exactement ce dont j’avais besoin. Il a donc rempli son rôle!

——————————————————-

Titre : Attachement
Auteure :  Rainbow Rowell
Date : 2012
Nombre de pages : 336

L’Intrigue

Lincoln, est un homme qu’on considère comme « gentil ». Vu comme un geek, il travaille dans une entreprise où ses heures sont employées à vérifier que ses collègues travaillent véritablement : il observe donc les sites sur lesquels ils vont, les réseaux sociaux et leurs emails.

C’est ainsi qu’il commence à se prendre d’amitié pour deux employées Beth et Jennifer qui passent leurs temps à s’envoyer des emails amicaux. Alors qu’il devrait les prévenir qu’il les observe et leur demander d’arrêter, il ne dit rien et attend avec impatience les mails suivants. Et sans même l’avoir vu, il commence à tomber amoureux de Beth. Mais comment entrer en contact avec elle?

Ce que j’en ai pensé

J’ai beaucoup de tendresse pour Rainbow Rowell. Elle fait de très jolis petits romans, tendres et jolis, comme « Eleanor & Park » ou « Fangirl« , deux romans que j’avais vraiment apprécié.

Attachement est son premier roman. Il me semble peut-être moins abouti, plus conventionnel.
Ici, aucune hésitation sur la fin de l’histoire. Dès les premières pages, on sait qui va finir avec qui et qu’est-ce qui va arriver. L’intéressant est de voir comment. Et ce n’est pas trop mal amené. Mais bon, ce roman ne restera pas dans un palmarès pour moi.

Lincoln est une « bonne pate« , on a envie que cela se passe bien pour lui, on a envie qu’il s’émancipe, qu’il commence enfin à revivre. Et le faire tomber amoureux d’une personnalité avant d’un physique, c’est plutôt intéressant, car peu commun.

J’ai bien aimé suivre les petits potins de Jennifer et Beth par mail, c’était très sympathique.

Ce fut donc une petite lecture sympathique, même si j’ai nettement préféré  « Eleonor & Park » ou « Fangirl » et que je vous les conseille plutôt. Mais je suis contente de l’avoir lu et je pense lire ses deux autres romans si je mets la main dessus un jour.

Publicités