Mots-clefs

, , , , , , ,

J’ai lu deux suites de trilogies durant les mois d’avril et de mai. 2 deuxièmes tomes en fait.
Je trouve toujours difficile de parler de tomes 2, étant donné qu’on spoile forcément le tome 1 au moins, que souvent on a parlé du style et de l’intrigue dans l’article du tome 1 et qu’on ne peut plus que parler du déroulé du récit.

J’ai donc décidé de les rassembler, afin de ne pas avoir deux articles trop courts et de garder tout de même une trace de mes lectures.

Surtout que cela fut deux énormes coups de cœur, il serait dommage de ne pas en parler sur le blog!

Il s’agit des tomes suivants :

  • Le Sentier des Astres T.2 : Shakti de Stefan Platteau
  • La Passe-Miroir T.2 : Les Disparus de Clairdelune de Christelle Dabos

[Bien évidemment, je spoile énormément le premier tome (et les deuxièmes aussi) donc attention si vous souhaitez les lire! ]

Titre : Le Sentier des Astres T.2 Shakti
Auteur : Stefan Platteau
Date : 2016
Nombre de pages : 464

L’Intrigue

Il ne reste plus que 9 personnes : Sept hommes, une femme et une enfant.
C’est bien tout ce qui reste de l’expédition de la Gabarre chargée de trouver le Roi-diseur. Et leur situation n’est guère reluisante : au milieu de la forêt boréale, encerclé par l’ennemi, les survivants décident de laisser la vie sauve à Manesh, à condition qu’il les aide à retrouver le Solaire aperçu quelques jours auparavant. Celui-ci pourrait peut-être les aider.

Mais les révélations n’arrêtent pas et obligée de jouer carte sur tables, Shakti va devoir raconter comment elle en est arrivée, elle une femme et sa fille à faire partie de cette mission suicidaire.

Ce que j’en ai pensé

Shakti est donc le deuxième tome de la trilogie Le Sentier des Astres de Stefan Platteau. J’avais découvert le premier tome en décembre 2015 et cela avait été un véritable coup de cœur. Voici le lien de ma chronique du tome 1 Manesh.

Je ne peux qu’insister une fois de plus sur la beauté du style. C’est vraiment magnifique, un véritable plaisir à lire, à se laisser porter par les mots de l’auteur. Rien que pour cela, je lui donne le coup de cœur.

Comme pour le premier tome, on suit deux récits à la fois : Le présent, c’est à dire la quête du Roi-Diseur (même si cela s’est plus transformé en la survie-coûte-que-coûte, je dis ça je ne dis rien^^) et le passé, sous la forme d’un témoignage d’un personnage. Dans ce tome, c’est l’histoire de Shakti qu’on découvre.

Shakti était un personnage assez énigmatique. Comment cette femme s’est retrouvée avec son enfant dans cette quête perdue, faite de guerriers ? Est-elle là de son plein gré?
J’ai beaucoup aimé découvrir son histoire, son enfance et comment elle a fini par quitter son île. C’est un personnage hors du commun, forte et intelligente, cela fait plaisir à voir dans un roman de fantasy.

On reprend le récit du présent quelques heures après la fin du premier tome. Soit à un moment assez tendu et palpitant : Manesh a été épargné par les autres pour qu’il les aide à envoyer un message à un Solaire, espérant qu’il va les aider à survivre.

J’ai adoré les passages avec les Teules, la chanson du Barde et ce qui en résulte. Quel monde magnifique et splendide, quelle mythologie détaillée et passionnante! L’auteur pourrait faire un roman rien que là-dessus!

J’ai vraiment hâte de lire le tome 3. Pour le moment, il n’est pas encore annoncé hélas…il va falloir attendre encore quelques mois.
Je ne peux que vous conseiller vivement cette saga, c’est un véritable plaisir de lecture.

—————————————————————-

Titre : La Passe-Miroir T.2 : Les Disparus du Clairdelune
Auteur : Christelle Dabos
Date : 2016
Nombre de pages : 550

L’Intrigue

Ophélie a été présentée à l’Esprit de famille Farouk qui a décidé d’en faire une vice-conteuse. Elle découvre ainsi l’hypocrisie et les complots de la Cour.
Seule, elle a du mal à faire confiance à Thorn qu’elle soupçonne de cacher certaines informations et essaye d’avancer sans l’aide de personne et de se faire une place dans ce monde étrange.

Mais des personnes influentes de la Cour commencent à disparaître. Pourquoi? Sont-ils liés aux secrets de Thorn? A la lecture du Livre? Et qui lui envoie des lettres de menace?
Ce que j’en ai pensé

Je n’ai pas mis longtemps (un mois) avant de me jeter sur le tome 2. J’ai mis du temps à sortir le premier, c’est loin d’être le cas du coup pour le deuxième!^^

Le premier tome a été un véritable coup de cœur et cette impression s’est heureusement prolongée pour ce deuxième volume!
Le style est toujours aussi agréable et les descriptions sont toujours aussi détaillées et passionnantes.

J’ai essayé d’ailleurs de ralentir autant que possible ma lecture, mais arrivée à la moitié, j’ai avalé le reste en une demie-journée, incapable de m’arrêter. Et la couverture est toujours aussi splendide!

On retrouve les personnages exactement à l’endroit où on les a quitté : Ophélie va enfin être présentée à Farouk en temps que fiancée de Thorn, à la vue de toute la Cour.
Alors qu’elle n’avait eu accès qu’à la domesticité, elle va faire ses premiers pas parmi les courtisans et se rendre compte que finalement, être parmi les domestiques étaient un véritable gage de sécurité.

Tout n’est qu’intrigue politique, garder ou acquérir une place importante, être bien vu.

Ophélie, plus que jamais, entend être libre et responsable de ses actes. Elle va essayer de comprendre comment se trouver une place sans céder aux sirènes de la corruption, tout en respectant ses accords avec Thorn.
C’est toujours un personnage fort et passionnant. Franchement le caractère de son héroïne est une réussite pour Christelle Dabos.

Dans ce tome-ci, on se retrouve également avec une petite affaire policière, qui donne un rythme un peu plus effréné à ce récit, contrairement au tome 1, qui était plutôt lent.
Et le récit prend place dans les hautes sphères de la société au milieu de la Cour de la Citacielle.

Et surtout, on en apprend plus sur le prologue : qui est Dieu? Qui sont les Esprits de famille? Que contiennent les livres ? Et dans quoi Thorn s’est-il donc lancé?
Vers le milieu du récit, tout s’accélère incroyablement : les deux intrigues font des bonds de géant et la fin fait dans l’apothéose.

Finalement, je trouve qu’il y a bien trop peu de scène entre Thorn et Ophélie (mode fan-girl-midinette-on). Les deux personnages ensemble font de véritables étincelles, c’est un vrai plaisir de suivre l’évolution de leurs caractères et de leurs sentiments.

Les personnages secondaires sont toujours aussi bien soignés. J’aime d’ailleurs beaucoup le personnage d’Archibald et j’ai vraiment hâte de voir ce qu’il va devenir.

J’ai par contre regretté la disparition d’Hildegarde, un personnage qui me semblait plein de promesses. J’aurais vraiment aimé en savoir plus.

Donc un deuxième tome à la hauteur du premier tome. Cette saga va être une véritable réussite si elle continue dans cette direction. Je ne peux que vous conseiller de lire ces romans, on passe vraiment un excellent moment.

Quand cet article sortira, on sera déjà en juin et j’espère avoir déjà le tome 3 sous la main (qui sort le 1er juin) et peut-être même l’avoir lu. Je suis donc ravie de ne pas avoir à attendre entre les deux, mais je sens que l’attente du tome 4 ne va pas forcément être drôle!^^

Publicités