Étiquettes

, , , , , , , , ,

Titre : L’Assassin Royal Tome 1 : L’apprenti assassin
Auteure : Robin Hobb
Date : 1995
Nombre de pages : 416

IMG_3589

 

  • L’intrigue

Au Royaume des six Duchés, le Roi Subtil Loinvoyant règne, aidé de son fils, le Roi-Servant Chevalerie, qui promet d’être un excellent souverain.

Mais quand on découvre l’existence de Fitz, son fils illégitime, il renonce à monter sur le trône et se retire de la Cour.

L’arrivée de ce nouvel « héritier potentiel » va bouleverser la Cour et le fragile équilibre de la famille régnante. Même en étant batard, son existence est en danger et cet enfant ne se rend pas compte de ce qui l’attend. Le roi Subtil demande à ce qu’on lui donne une éducation princière. Fitz découvrira vite pourquoi. Un plan a été formé : Le roi veut faire de lui un espion et un assassin royal…

  • Ce que j’en ai pensé

Cela faisait un long moment que j’avais entendu parler de cette saga…un très très long moment. Et cela faisait également un long moment que j’avais envie de me lancer. Mais je ne trouvais pas le courage, même quand on m’a donné les 6 premiers tomes.

Cette saga me faisait un peu peur, par sa longueur, son thème et sa notoriété.

Et finalement, après une première lecture commune avec Saleanndre qui fut une très bonne expérience, on a décidé de recommencer et on a jeté notre dévolu sur le premier tome de la saga. Le but étant de le lire ensemble afin de se donner du courage.
Si vous souhaitez lire sa critique, voici le lien de son blog. Ensuite, n’hésitez pas à vous y promener, c’est un bon blog littéraire!

De plus, j’ai profité du Week-end à 1000 pour le commencer et bien l’entamer.

Mon édition est donc une première intégrale qui comporte les trois premiers tomes. Elle tombe un peu en ruine et les pages sont très fines! J’avais parfois l’impression de ne pas avancer du tout.

Ce fut une lecture très agréable. j’ai vraiment passé un bon moment et je suis séduite. Sans le moindre doute. Et je suis ravie! J’avais vraiment envie d’aimer cette saga!

J’ai beaucoup aimé l’univers que Robin Hobb a créé. Les différents peuples, les différentes régions, les pirates, les caractère. Je trouve que son univers est profond (ce qui est loin d’être toujours le cas en fantasy) que les personnages ne sont pas plats et insipides, loin de là. Et cela aide grandement à la lecture!

Je pense qu’il y a un grand potentiel dans cette saga, surtout pour un premier tome où l’auteure posait le contexte. C’est un excellent point pour elle ça, cela donne envie de continuer sa lecture.

De plus, je trouve que ce n’est pas du déjà-vu, du réchauffé…et ça aussi c’est agréable (même si quand on y pense, le premier tome a 20 ans! Je pense donc que si réchauffé il y a, c’est à partir de son roman à elle!).  J’ai beaucoup aimé toute l’ambiance de Cour, la politique, les intrigues…mais ce sont des genres d’histoire que j’aime bien, donc je ne m’inquiétais pas. Et il y a une petite pointe de magie, ce qui ne gâche rien!

Petite parenthèse : j’ai bien ri devant les prénoms des princes / rois / princesses…Ces pauvres personnages portent le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer…on a donc des personnages qui s’appellent : Subtil, Vérité, Royal, Patience, Chevalerie…

L’idée est plutôt louable, mais bon…j’avais presque l’impression de me retrouver devant les 7 nains!! Du coup, j’avais parfois un peu de mal à les prendre au sérieux! Et j’attends avec impatience « Charmant »!

J’ai beaucoup aimé le personnage de Fitz, ainsi que celui d’Umbre (Un bémol, la présentation d’Umbre et de son rôle me semblent très précipité…et un peu bâclé!). J’ai beaucoup aimé Fitz voir grandir, évoluer. Il n’a pas une vie facile, loin de là. C’est un personnage qui promet d’être très ambiguë, donc intéressant à suivre! Sa position est dangereuse et délicate. S’il réussi, personne ne lui dira jamais rien, s’il rate, il se prend tout dans la figure. Il y a plus joyeux comme vie…

A un moment de ma lecture, j’étais même déprimée, quand je voyais tout ce qui lui arrivait. Je n’en pouvais plus de toutes ces brimades, ses maltraitances et ses malheurs…J’ai alors ralenti ma lecture, malgré mon envie de savoir la suite, pour ne pas être trop déprimée quand même (comment ça, je vis trop mes lectures?) J’ai été impressionnée par son courage et sa ténacité.

Autre bémol : il manque cruellement des personnages féminins. Pendant les trois quarts du roman, il y en a deux qu’on voit souvent. Et leurs rôles sont…assez limités. Ce n’est qu’avec l’arrivée de Kettricken que cela commence à changer (et encore…j’espère vraiment la voir prendre un véritable rôle dans la suite). C’est vraiment dommage, surtout pour une auteure.

[Attention, je dévoile la fin de ce premier tome]

Les dernières cent pages sont addictives, on ne peut pas s’arrêter. Soudain, tout s’enchaîne et se précipite vers la fin!

Là où j’ai été déçue, c’est quand Robin Hobb a décidé de tuer Rurisk. Je trouvais que c’était un personnage plein de potentiel, que j’avais envie de suivre pendant un moment! J’ai eu un peu l’impression de me retrouver dans Game of Thrones, où l’auteur tue tout ce qui bouge et respire (à peu de chose près…)

Disons qu’un tel personnage aurait été passionnant. Dommage. Mais j’ai tout de même hâte de lire la suite et de voir comment Fitz va réussir à ne pas perdre son sang froid devant Royal.

———————————–

Un premier tome donc très prometteur et addictif! On a envie de savoir la suite, de se plonger dans cette saga! Je sais que je vais continuer à la lire en tout cas et avec plaisir! Ce fut une autre lecture commune très intéressante!

  • Extrait

Il y avait davantage que de la jalousie dans son ton. J’ai compris, depuis lors, que bien des gens considèrent la bonne fortune des autres comme affront personnel. 

Publicités