Étiquettes

, , , , ,

J’ai commencé à collectionner les albums et livres jeunesse bien avant ma première grossesse. C’était logique et facile pour moi, puisque j’étais bibliothécaire en jeunesse. J’ai pu alors exécuter un certain tri et acheter vraiment ceux que j’aimais et plaisaient le plus aux enfants aussi.

img_8596

Oui, j’ai bien rangé la bibliothèque de mon fils pour prendre la photo, il attendait en piaffant à côté que je finisse de tripoter ses livres pour tout remettre à sa place, c’est à dire en bazar total…

J’en suis persuadée, voir ses parents – ou son entourage – lire, lui lire régulièrement des histoires, même s’il a moins de 6 mois, qu’il s’impatiente vite, qu’il n’y comprend bien évidemment rien, cela joue énormément sur son envie de lecture plus tard.

Un enfant qui n’a jamais eu un livre entre les mains, aura moins envie de lire qu’un enfant à qui on a lu des histoires. Lors de mes séances de crèches ou de PS, je voyais au bout d’une minute quels étaient les enfants à qui on racontait des histoires et les autres.

Pour ceux que ce thème intéresse, je conseille vivement le documentaire Lire, c’est bon pour les bébés de Marie Bonnafé.

Donc dès le début, il était clair pour moi que mes enfants allaient avoir beaucoup BEAUCOUP TROP de livres. Vous trouverez d’ailleurs beaucoup de coups de cœur d’albums jeunesse dans la section correspondante sur le blog.

Et que j’allais leur lire beaucoup BEAUCOUP TROP de livres et d’histoire. Et le faire sans râler (enfin pas trop trop quoi… Même si c’est la 20e fois en une matinée qu’il réclame Le Bateau de Monsieur Zouglouglou et que tu as juste envie de lui faire avaler son bateau à ce monsieur tellement tu lui as lu!) pour lui donner l’amour de la lecture. Il n’est pas dit qu’à l’âge adulte, ils aimeront la lecture autant que le l’aime, mais je leur aurais donné durant leur enfance toutes les clefs pour ça!

En décembre 2016, mon aîné a donc 22 mois. Et voici jusqu’à maintenant le bilan, qui est plutôt optimiste, je trouve.

Il s’agit bien évidemment de mon expérience. Je donne les titres et les âges de ce qui a marché pour moi et mon fils, il n’est pas dit que c’est la vérité universelle…

Lecture de 0 à 6 mois

Durant ces premiers mois, évidemment, c’était très très restreint.

Je lui lisais parfois des petits albums, mais c’était plus le son de ma voix qu’il enregistrait et vaguement les images que l’histoire qui lui passait largement au dessus de la tête.

img_8582Mais il me voyait lire et il a appris à connaitre l’objet en lui-même, qu’il a pu aussi manipuler au bout de 4/5 mois. Pour cela, je lui donnais des livres en tissus et des livres de bain. Ainsi, il pouvait les ouvrir et les manipuler plus facilement, les mettre à la bouche, les tordre…Mais clairement, c’étaient des jouets comme des autres, à secouer dans tous les sens.

Ce genre de petits livres sont bien pratiques pour les premiers mois!

Lecture de 6 mois à 1 an

C’est vers ses 7 mois que les choses ont vraiment évolué.

J’ai commencé à lui lire des albums cartonnés tous les jours.
Quand il en avait assez –parfois au bout d’une ou deux pages – j’arrêtais et on passait au jeu suivant. Parfois il écoutait toute l’histoire.

Un côté interactif marchait très bien aussi. J’imaginais des gestes –une sorte de chorégraphie finalement- à faire. Il la connaissait par cœur, attendait les mouvements et cela le faisait beaucoup rire. C’est très rassurant pour un enfant de savoir ce qui vient « après ».

Et petit à petit, il y a trouvé un véritable intérêt, allant jusqu’à lire tout seul pendant plusieurs minutes, plusieurs fois par jour (ce fut vers ses 12 mois et cela continue encore maintenant…). Et il me demande de lui lire des albums plusieurs fois par jour aussi.

Ce qui fonctionne bien à cet âge-là, ce sont des albums cartonnés, de grandes tailles pour les manipuler, tourner les pages facilement et solides, parce qu’ils vont être « maltraités ».

On m’a souvent dit que les petits enfants abîment les livres, qu’ils n’y font pas attention et qu’ils aiment déchirer.

Finalement, il y a eu un seul livre d’abîmé, celui que j’ai appelé le « Sacrifié » parce qu’il en fallait bien un tout de même, qu’il puisse abîmer, mettre vraiment à la bouche, essayer de déchirer. Les autres, il n’avait pas le droit, on le lui a dit et redit, en les lui enlevant de la bouche. Et il l’a bien vite compris, puisqu’il ne s’est jamais « attaqué » qu’à celui-là finalement.

Les autres albums ont été bien évidemment abîmés, mais sans le vouloir et à force de les lire.

Voici les livres qu’il a préféré (en gros, parce qu’il doit en avoir une bonne cinquantaine mine de rien) :

  • « Regarde » de chez Petit Nathan (dès 6 mois sans souci) 

J’aime beaucoup la collection Petit Nathan, avec la série « Regarde ». Ce sont des albums conçus pour les tous-petits -avec succès je trouve – et il y en a pour tous les goûts!img_8571

Les couleurs sont vives et attirent l’œil, il y a des textures différentes en fonction des objets et des personnages, on y voit beaucoup d’animaux, un texte très mélodieux, avec une forme proche de la comptine (afin qu’il y ait un rythme en fait, auquel l’enfant répond plus facilement…) 

On découvre les différents univers – la mer, la neige, l’herbe…On y apprend à compter, à reconnaître les animaux…

img_8572

Celui qui a eu le plus de succès fut « Regarde comme je t’aime » qu’on lisait en boucle vers ses 7/8 mois, avec une petite chorégraphie qu’il attendait avec impatience.

 

J’adore ces albums. Je les trouve tellement beaux, avec ses couleurs bien flashy, les différentes textures au toucher, les textes tous mignons et calmes. C’est parfait pour les histoires avant de se coucher.

  • Albums cartonnés de grande taille (dès 7/8 mois sans soucis)

On a un grand nombre de grands albums cartonnés solides avec des histoires très courtes et simples.
Ce sont en grande partie des classiques de la littérature enfantine et surtout issus de L’Ecole des Loisirs.

img_8574

Voici les deux qu’on a certainement lu le plus.

Purée de Celine Herrman a été son album préféré pendant de longues loooooongues semaines. Les légumes prennent vie et il faut savoir que les petits pois ne sont pas vraiment ravis de terminer en purée.
Les dessins sont expressifs, l’enfant comprend tout de suite ce qui s’y passe et cela le touche, puisqu’on parle de purée (l’alimentation de base à cette âge-là avec le lait). Franchement il a adoré cet album, pourtant, je ne m’attendais pas à ce que cela soit son préféré. Moi, je ne le trouvais pas extraordinaire!

Même chose pour Mon Pull d’Audrey Poussier. Un récit simple d’un lapin qui ne veut pas porter son pull qui gratte, des personnages attachants, une histoire drôle…

  • Albums de taille moyenne (dès 9 mois)

Plus difficile à manipuler à cause d’une plus petite taille, avec des histoires plus longues (de quelques pages seulement, il ne faut pas exagérer), on s’est mis à ces albums vers ses 9 mois environ.

Là encore, ses albums préférés n’étaient absolument pas ceux à quoi je pensais…comme quoi!^^

img_8573

J’ai déjà parlé du génialissime Les Orteils d’ont pas de nom de Jean Leroy et Matthieu Maudet et du grand classique Délivrez-moi! d’Alex Sanders.

Ici, on évoque des thèmes comme les bébés, le pot, les couleurs, les noms des doigts, des comptines ou le thème de la socialisation.

  • Livre-audio (dès 9 mois avec lui, jusqu’à ce qu’il comprenne comment l’utiliser

Il y a eu le règne des Livres-audio vers ses 9/12 mois.

Vive les livres-audios, qu’on écoutait en boucle!
Très rapidement, il a compris comment cela fonctionnait, ou il fallait appuyer et comment. C’est assez facile à déclencher.
Il y en a pour tous les goûts : bruit d’animaux (jungle, campagne, zoo, domestique…), bruit d’instruments, de la nature, des comptines, des opéras…

img_8570

Au début, il préférait nettement le bruit des animaux. On les faisait ensemble (enfin surtout moi quoi) et il avait son animal préféré, le panda. Aucune idée pourquoi, il adore les pandas.
Puis il s’est mis à préférer les comptines et la musique classique vers ses 12 mois, avec des mélodies plus longues, plus « complètes » on va dire.

Le seul problème avec ces livres sont que les piles coûtent cher à remplacer…C’est un défaut de taille mine de rien, si on en a beaucoup.

————————————————-

Dans un prochain article, je vous parlerais de ses lectures de 12 mois à 22 mois!